La chasse aux sponsors après le Vendée Globe

Dimanche 22 septembre 2013 à 13h37

Mots clés : , ,

Bertrand de Broc et Arnaud Boissières espèrent prendre le départ de la Transat Jacques Vabre, le 3 novembre prochain, sur Votre Nom autour du Monde - Unicef. Mais avant cela, ils doivent trouver 150.000 euros.


Crédits photo: Bernard Gergaud

Lors du Vendée Globe, les deux navigateurs, arrivés à quelques heures d’écart aux Sables d’Olonne, dressaient déjà une liste des courses en double qu’ils souhaitaient tenter ensemble. « A ce moment là, nous ne pensions pas forcément à la Transat Jacques Vabre », assure Arnaud Boissières, privé de sponsor depuis le retrait d’Akena. C’est à la toute fin du mois d’août que les deux navigateurs ont décidé de prendre ensemble le départ de la transatlantique de l’automne. « Nous n’avons pas du tout navigué ensemble entre le Vendée Globe et le trophée Azimut de ce week-end, explique Arnaud Boissières. Mais Bertrand a navigué sur Akena en 2012 et il m’a assuré que j’allais rapidement prendre mes marques car nos bateaux sont proches. » Et la technique n’est pas ce qui inquiète le plus ces deux multi circumnavigateurs. « En ce moment, nous passons beaucoup de temps dans les bureaux ! Nous avons rempli des dossiers jusqu’au plus haut niveau », répète Bertrand de Broc avec une pointe de lassitude. Le budget de la Transat est de 400.000 euros et il leur manque toujours 150.000 euros. « Quand on passe du Vendée Globe à la préparation de la Transat Jacques Vabre, il y a un énorme fossé. » Le marin est impressionné par l’engouement suscité par le tour du monde en solitaire mais il a dû mal à mobiliser pour son nouveau projet. Ainsi, près de 5.000 particuliers et entreprises avaient participé au projet Votre Nom autour du Monde pour le Vendée Globe mais seuls 500 ont renouvelé leur souscription. « Les gens attendent déjà le Vendée Globe 2016 ! »

 

La chasse aux idées

 

Pour donner une nouvelle dimension au projet Votre Nom autour du Monde, Bertrand de Broc a sollicité l’Unicef et il reversera une partie des fonds collectés par le multi-sponsoring à l’association. Les deux skippers ont prévu d’aller à la rencontre des enfants brésiliens une fois passée la ligne d’arrivée. Bertrand de Broc est également certain qu’il faut revoir le sponsoring voile pour que les financeurs aient plus de retombées. « Une grande boutique nous a demandé de faire une vacation quotidienne à diffuser aux clients, explique-t-il. Et c’est exactement ce qu’on peut faire à bord, surtout en double. » Le budget communication de Votre Nom autour du Monde – Unicef est prévu à 50.000 euros. « Nous nous grattons la tête tous les jours pour trouver des idées », assure Bertrand de Broc. Après avoir compris que le Vendée Globe avait été perçu comme le film de l’hiver 2012-2013, qui a tenu en haleine des milliers d’internautes, le marin a choisi de préparer le film de l’hiver prochain. « Nous ne nous arrêterons pas à Itajai, annonce-t-il. Une transatlantique c’est trop court. Nous allons donc participer à la Bermuda Race et naviguer aux Antilles en tenant un carnet de bord filmé. Trois personnes ont déjà réservé leur place pour embarquer avec nous d’Itajai à Fort-de-France. » Mais pour cela, il faut déjà réunir les fonds et les skippers ne peuvent pas courir avec leur propres deniers. Ils chercheront donc des financements - et surtout un partenaire principal qui pourrait donner son nom au bateau – jusqu’à deux heures avant le départ.

 

LIRE AUSSI:

Objectif Transat Jacques Vabre pour Bertrand de Broc

Akena Vérandas quitte la voile
 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction