Essai Bénéteau Oceanis 55.1 : croisière luxueuse en famille

Jeudi 18 janvier 2018 à 06h32

Transition entre la gamme « Oceanis » et « Oceanis Yacht », ce voilier de 55 pieds, au budget proche des 500 000 euros, a été dessiné par le cabinet architecture navale Berret Racoupeau et par Nauta Design pour les aménagements intérieurs. Objectif principal : obtenir un bateau de propriétaire personnalisable, aux volumes importants aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur et simple à mener en équipage réduit. Essai en mer !


Ayant une vocation de bateau de propriétaire, tout a été conçu pour que les manoeuvres puissent se faire en équipage réduit. / Bénéteau

Dès que l’on monte à bord en empruntant la plateforme arrière qui épouse toute la largeur du cockpit, on ne peut être qu’impressionné par la surface de celui-ci et le poste de barre (deux barres) installé tout à son arrière. La plateforme arrière, une fois remontée à l’aide de la commande placée au poste de barre (ou télécommande), sécurise complètement le cockpit et offre une assise sur toute la longueur de la jupe. La table fixe située au centre du cockpit est équipée de mains courantes ce qui est pratique en navigation. Grâce à ses côtés dépliables, on obtient une grande table. De larges passavants, parfaitement dégagés et sécurisés par des filières, permettent d’accéder à la plage avant. Pour ne pas encombrer le pont, une delphinière reçoit l’ancre et les points d’amure du code zéro et du spi. Depuis le poste de barre, toutes les manœuvres que ce soit pour la navigation ou pour celles de port sont accessibles. De la barre, le skipper a une vue dégagée vers l’avant.

Lorsque le TA est ouvert il offre une grande plage de bain. / Albert Brel

Des manœuvres conçues pour un équipage réduit

Ayant une vocation de bateau de propriétaire, tout a été conçu pour que les manœuvres puissent se faire en équipage réduit. Tout d’abord, le plan de voilure. En standard, il est constitué d’une grand-voile sur enrouleur et d’un foc auto-vireur. Ces derniers peuvent être complétés par un code zéro, un spi et un génois. Toutes les manœuvres de voiles reviennent au cockpit et peuvent être réglées depuis le poste de barre. Il en est de même pour le moteur et le propulseur. Quant au rail de grand-voile, il est placé sur un arceau.

Poste de barre tribord et bossoir télesscopique. / Albert Brel

Une cuisine digne d’un vrai loft !

L'intérieur est moderne avec beaucoup d'espace et de lumière diffusée par de larges hublots rectangulaires. / Bénéteau

Ce que l’on peut noter en premier, ce sont la porte de descente qui s’ouvre en deux parties et l’escalier à 45° qui donne accès au carré en toute sécurité. Dès que l’on pénètre dans celui-ci, on découvre un intérieur moderne avec beaucoup d’espace et de lumière diffusée par de larges hublots rectangulaires placés suffisamment bas pour avoir vue sur la mer. A tribord de la descente, se trouvent la table à carte et le tableau pour les différentes commandes (électriques et électroniques). La cuisine, à bâbord de la descente, fait plus penser à celle d’un appartement design qu’à celle d’un bateau. Tous les équipements de cuisson (micro-onde, four-réchaud trois feux), un grand réfrigérateur, un double évier sont présents ainsi que beaucoup de rangements situés dans les meubles hauts et bas. Le carré possède plusieurs espaces, un avec un grand canapé et coin télévision et un autre dédié aux repas. A l’avant, la cabine propriétaire est vaste, baignée de lumière (hublots de coques et deux panneaux de pont) et dispose de nombreux rangements.

Notre avis

En version standard (grand-voile sur enrouleur et foc autovireur), l’Océanis 55.1 peut être mené par un équipage réduit ce qui répond à l’objectif du chantier. Interrogé sur ce type de gréement, le chantier estime qu’il répond à 80% de la demande. Mais selon nous, l’apport d’un grand génois voire d’un spi permettrait de le rendre plus performant sous voiles, en particulier, dans le petit temps comme nous avons pu le constater lors de nos essais.

La cabine propriétaire est vaste, baignée de lumière et dispose de nombreux rangements. / Bénéteau

Les +

Aménagements standards qui permettent au mouillage de profiter de la plage arrière et des deux bains de soleil placés de part et d’autre de la descente.

Possibilité de choisir entre plusieurs configurations d’intérieur (3 ou 4 cabines équipées de cabinets de toilettes), cabine skipper à l’avant, etc. et de sélectionner l’essence des boiseries.

Sécurité avec un plan de pont dégagé, des passavants larges bordés de filières plus haute que la norme ainsi que des mains courantes (intérieures et extérieures) en nombres importants et bien positionnées.

Les -

A moins de prendre les options voiles (génois, code zéro, spi), il est sous toilé dans le petit temps.

Nombreuses options dont certaines bien utiles.

Motorisation standard de 80 CV, compte tenu du déplacement l’option 110 CV est un plus.

Les passavants sont larges et sécurisés. / Albert Brel

Caractéristiques

Longueur HT/flot.

16.78 / 15.16 m

Largeur

4.96 m

TE (long, court, très court)

2.30 / 1.91 / 1.56 m

Tirant d’air

23.95 m

Déplacement lège

16 900 kg

Motorisation

80 / 110 CV

Grand-voile

53 m²

Foc autovireur

53 m²

Génois (option)

66 m²

Spi asymétrique

200 m²

Code 0

116 m²

Prix de base (3 cabines) 80CV

435 480 euros

   

Quelques options parmi les 75 proposées

Prix en Euros

Lest fonte PTE

1 896

4 cab. 2 SE (suivant finitions)

2 064 / 7 056

3 cab. 3 SE

3 360 / 8 052

Réservoir supl. de carburant (200 l)

3 858

2 winchs de génois (manuel/ électrique)

6 156 / 15 156

Bossoirs rétractables

4 020

Bimini fermeture complète cockpit

6 552

Passerelle hydraulique

24 876

Mât classique GV full batten hydranet

8 880

Enrouleur génois électrique

8 892

WC électriques (l’unité)

1 152

Chauffage circulation eau

11 640

Climatisation eau glacée

31 512

Les packs optionnels

Deux packs sont proposés : finition « Essential » et « Exclusive ». L’Essential (prix 16 140 euros) comprend deux batteries supplémentaires (140 Ah), un chargeur (45 Ah), un convertisseur (2000 W), un winch électrique, l’éclairage à LED, un four micro-ondes, etc. Le pack « Exclusive » (prix 29 760 euros) reprend l’essential avec en plus un éclairage indirect (LED) dans les cabines, mains courantes gainées cuir, pompe lavage pont, deux matelas bain de soleil (descente), unité réfrigérante dans table de cockpit, etc. Sont également proposés un pack performance avec des voiles Incidence ainsi que des packs électroniques. En résumé, beaucoup de possibilités pour équiper et personnaliser le bateau.

 

A lire aussi :

Rétro 2017 : nos articles voile les plus marquants !

Le Figaro Bénéteau 3 est-il révolutionnaire ?


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction