Flyacht, nouveau concept de monocoque volant

Mercredi 8 août 2018 à 16h25

Inspiré de l'AC75 de la prochaine America's Cup, le studio de design Philippe Briand repousse encore les limites du design de yacht et dévoile son nouveau concept : le Flyacht, pour que tout le monde puisse vivre les sensations des plus grandes régates !


Le Flyacht s'inspire directement du révolutionnaire AC75, nouveau bateau volant pour la prochaine édition de l'America's Cup en 2021. / Philippe Briand Ltd

La prochaine coupe de l'America à Auckland (Nouvelle-Zélande) en 2021 verra s'affronter un nouveau bateau : un monocoque de 75 pieds, équipe de foils et manœuvré par 10 à 12 personnes, l'AC75. Il a été dévoilé fin mars 2018 par Emirates Team New Zealand, qui promet qu'il sera encore plus rapide et plus spectaculaire que les anciens AC50. Le studio de design Philippe Briand a déjà participé à six campagnes AC, il a d'ailleurs été l'un des premiers à concevoir l'AC75.

Flyacht, le meilleur des deux mondes

Le Flyacht est équipé de deux T-foils, ce qui permet de sécuriser le bateau en cas de chavirement. Comme les catamarans, il pourra virer de bord et empanner sur les foils. / Philippe Briand Ltd

Le Flyacht, nouveau concept de Philippe Briand, a été conçu pour être manipulé pour un équipage de deux skippers. Son innovation tient dans le fait qu'il combine les meilleures caractéristiques des multicoques, telle que la grande vitesse et l'innovation de conception, avec la voile traditionnelle du monocoque. Mais au lieu d'une quille, le Flyacht est équipé de deux T-foils, ce qui permet de sécuriser le bateau en cas de chavirement. Comme les catamarans, il pourra virer de bord et empanner sur les foils. Le Flyacht sera bien plus accessible que le puissant AC75, c'est pour cela qu'il ne fera "que" 6,5 mètres de long.

Il possède un angle de redressement de 90° et il doit atteindre la vitesse de 10 noeuds avec de "décoller". Le mode "fly" du monocoque pourra être automatisé, ce qui n'est pas autorisé par les règles de l'America's Cup.

Un Fly pour la nouvelle génération

Long de 6,5 mètres, il devra être manoeuvrer par deux personnes. Pour "décoller", il doit atteindre la vitesse de 10 noeuds. Le mode Fly pourra être automatisé. / Philippe Briand Ltd

Philippe Briand souhaite que ce concept puisse être fabriqué en série par un chantier : "Notre rôle est de transférer les avantages des innovations du secteur de la course vers un marché plus large, à un coût raisonnable. Je veux montrer à la nouvelle génération tout le plaisir et l'excitation que l'on peut tirer de la voile. Mais dans un premier temps, il va falloir observer les AC75 Fly en action !" a déclaré le designer.

Fiche technique :

Longueur : 6,50 m

Largeur : 3 m

Tirant d'eau : 0,30 / 1,35 m

Tirant d'air : 12 / 12,90 m

Déplacement lège : 600 kg

Surface voile au près : 24 / 40 m2

Surface voile sous le vent : 82 m2

 

A lire aussi :

Coupe de l'America 2021 : un nouveau monocoque complètement dingue !

Technohull : des semi-rigides tout feu tout flamme !


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction