Blog de Eric Mas

Nuages à l'horizon : bons ou mauvais augures ?

Jeudi 7 juin 2018 à 15h33

Nuages à l’horizon. Cette expression est généralement de mauvais augures. A croire que les nuages sont toujours sombres et que l’horizon qui s’obscurcit n’est jamais de bon présage...


Pourtant, un marin au large, qui peut se lasser de n’avoir qu’une ligne entre terre et ciel à contempler sur 360°, voit dans ce nuage un signe d’espoir. Parce que la terre, par son relief ou par le fait qu’elle chauffe au soleil, peut déclencher un courant d’air ascendant et la formation d’un cumulus, le nuage devient promesse. La vue lointaine est limitée mais cette marque dans le ciel signale une présence sous l'horizon.

Tout ce qui est au-dessous de cette ligne qui sépare le ciel et la terre nous échappe parce que notre vue, aussi perçante soit-elle, est rectiligne (sauf effet de mirage) alors que la terre est courbe. L’horizon n’est pas loin. Pour un homme de 1,80 mètre sur le pont de son bateau à 1 mètre au-dessus de l’eau, l’horizon se trouve à environ 6 km seulement. C’est  pour voir plus loin que la vigie du bord monte au mat de hune. A 25m de hauteur, la ligne est repoussée à 18 km. Evidemment, si de l’autre côté de l’horizon, la terre fait aussi un effort pour s’élever, on peut l’apercevoir de beaucoup plus loin. Lorsque la visibilité est excellente, par temps de Mistral en hiver, on peut apercevoir depuis les hauteurs de l’arrière-pays Niçois, le point culminant de la Corse quand il est enneigé, le Monte Cinto pourtant situé à 200 km.

Un cumulus, ou un cumulonimbus, qui s’élève sur plusieurs milliers de mètres peut narguer l’horizon. Pour voir ce nuage, notre portée visuelle n’est alors limitée que par l’acuité de notre vue et la limpidité de l’air.

Le nuage servant d’indicateur pourrait expliquer le premier débarquement d’humains en Australie. Il y aurait au moins 25 000 ans, à l’époque où les bateaux ne pouvaient être que de fragiles radeaux de bambous, des hommes sont partis en mer pour atteindre un continent invisible… mais qu’ils pouvaient deviner grâce aux nuages de terre qu’ils voyaient se développer chaque jour. Cette expédition ne s’est probablement pas effectuée d’un seul coup mais d’île en île toutes marquées d’un chapeau nuageux repérable comme les cailloux du Petit Poucet.

 

A lire aussi :

La météo : une science exacte ?

C'est plus vivant à côté du cœur...


SERVICES :
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
BLOG
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est le directeur de l’information météo chez Météo Consult – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe qui avait échangé le nom de son bateau, 3615 MET contre l'assistance météo, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction