Irlande : des réserves de brut en mer

Lundi 29 octobre 2012 à 15h02


La découverte de réserves de brut exploitables au large des côtes irlandaises a ravivé les espoirs d'un miracle pétrolier dans la région, mais les projets de développement en sont à un stade préliminaire et pourraient ne pas nécessairement profiter aux finances du pays.


La manne de l'or noir à la rescousse d'une économie à la peine en Irlande? Ce n'est pas un scénario de science-fiction pour Tony O'Reilly, directeur exécutif de la compagnie pétrolière Providence Resources, qui a estimé que les eaux irlandaises pourraient devenir "une nouvelle mer du Nord".


Providence, qui avait lancé en 2011 un programme d'exploration en association avec plusieurs majors dont l'américain ExxonMobil et l'italien ENI, a annoncé mi-mars le succès d'un forage exploratoire sur le champ de Barryroe, situé en eaux peu profondes à 50 km au sud des rivages irlandais.


Sous ce champ dormirait entre 1 et 1,7 milliard de barils de brut, selon la compagnie, qui a précisé mi-octobre qu'entre 17% et 43% de ces ressources pourraient être pompées, tablant sur une production de 280 millions de barils en 25 ans d'exploitation.
Ce volume, qui correspond à ce que la Grande-Bretagne produit en l'espace de seulement 7 mois, suffirait cependant à couvrir cinq années de la consommation actuelle de brut de l'Irlande (142.000 barils par jour), jusqu'à présent uniquement couverte par des importations.


"C'est une excellent nouvelle pour l'économie irlandaise (...) Nous espérons que ce ne sera pas un projet unique, que cela marquera le lancement d'un secteur pétrolier" en Irlande, s'est félicité M. O'Reilly dans un entretien à la BBC Radio 4.
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction