CMA CGM : la CFDT craint un transfert des lignes Afrique

Mercredi 31 octobre 2012 à 17h55


Le syndicat CFDT de la compagnie de transport maritime CMA CGM craint le transfert de la gestion des lignes régulières avec l'Afrique, qui occupe 200 personnes au Havre, vers le siège à Marseille, a-t-on appris ce mercredi auprès du syndicat.


Selon le syndicat, la direction doit informer sur ce sujet le comité central d'entreprise au cours d'une réunion prévue le 8 novembre. "Nous craignons que la direction ne dise aux salariés : ou vous descendez à Marseille ou vous quittez l'entreprise", a indiqué Paul Golain, délégué syndical central CFDT de CMA CGM.


Le syndicat estime qu'un tel projet est d'autant plus "choquant" que le Fonds stratégique d'investissement (FSI), dépendant de l'Etat, s'apprête à entrer au capital de la compagnie. "Le FSI va injecter 110 millions d'euros dans CMA CGM qui va dans le même temps consacrer 20 à 25 millions d'euros au financement d'un plan social", s'étonne Paul Golain.


De son côté, la députée socialiste du Havre Catherine Troallic a saisi le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg "afin d'obtenir toutes les informations et les détails sur l'accord conclu entre le FSI et la CMA-CGM notamment sur la nature des contreparties exigées et exigibles".


Le FSI a annoncé le 16 octobre qu'il était prêt à entrer au capital de la CMA CGM, troisième armateur mondial pour le transport des conteneurs, qui doit faire face à la charge d'une dette s'élevant à quatre milliards d'euros.
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction