Les Philippines achètent des patrouilleurs à la France

Jeudi 1 novembre 2012 à 17h25


Les Philippines vont acquérir cinq patrouilleurs français pour quelque 90 millions d'euros destinés notamment à la surveillance de zones disputées en mer de Chine méridionale, ont annoncé les garde-côtes philippins.


Un navire de 82 mètres et quatre de 24 mètres doivent être livrés d'ici 2014, a indiqué le contre-amiral Luis Tuason, chef de l'indigente flotte des garde-côtes du vaste archipel philippin, sans autres précisions.


Ils doivent permettre d'assurer des patrouilles en mer de Chine orientale, appelée par Manille mer des Philippines occidentales.


"Quand nous patrouillons en mer des Philippines occidentales, nous rencontrons des vagues énormes et des eaux agitées, nous avons besoin de plus gros bateaux", a-t-il justifié dans un communiqué.
Selon le porte-parole des garde-côtes, le capitaine de corvette Armand Balilo, le bateau de 82 mètres est "un vaisseau très endurant capable d'affronter le gros temps".


Riche en ressources halieutiques et en hydrocarbures, la mer de Chine méridionale, qui s'étend sur 3 millions de km2, est bordée au nord par la Chine et Taïwan, à l'est par les Philippines, au sud par Bornéo et à l'ouest par le Vietnam.


La Chine revendique la totalité de la mer et de ses archipels, les Spratleys et les Paracels, situés sur les grandes voies maritimes empruntées par les cargos, entre l'Asie du Sud-Est et l'Europe ou le Moyen-Orient.


Les Philippines et la Chine se disputent en particulier les archipels des Spratleys et des Paracel
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction