Les magasins d'accastillage se lancent dans le recyclage de petits extincteurs

Samedi 7 juillet 2018 à 07h10

600.000 petits appareils extincteurs seraient vendus chaque année en France. Ce type d’équipement est obligatoire sur l’ensemble des bateaux. Avec près de 13 millions de plaisanciers en France et environ 12 000 immatriculations de bateaux chaque année dans notre pays, le nombre d’extincteurs installés est en progression. Et leur recyclage est une obligation !


Figaro Nautisme

Il s’agit des appareils à fonction extinctrice de charge nominale inférieure ou égale à 2 kg ou 2 l à poudre ou à mousse : contenant un agent extincteur autre que CO2 et halon, hors aérosols à fonction extinctrice, fixes ou portatifs, vendus aux ménages ou aux professionnels.

Fin de vie des extincteurs

La durée de vie et la périodicité de contrôle des extincteurs sont fixées par le fabricant. En général, il est recommandé de faire contrôler ces appareils, essentiels à la sécurité à bord, au minimum tous les ans. En cas de doute sur leur fonctionnement lors des contrôles d’entretien, les extincteurs sont considérés comme étant en « fin de vie ». Ils sont alors considérés comme des déchets diffus spécifiques (DDS). Ils relèvent de la catégorie 2, visée dans l’avis aux producteurs du 2 décembre 2016 précisant l’arrêté du 16 août 2012. Ils doivent alors être rapportés dans des points de collecte. Ils sont ensuite envoyés dans des centres de dénaturation où ils sont dépressurisés puis vidés. Les différents composants - pièces métallique, agent extincteur, plastiques – sont séparés, puis envoyés à des entreprises spécialisées afin d’être valorisés ou détruits conformément à la réglementation.

Recyclage des petits extincteurs : une filière opérationnelle

Les fabricants/importateurs de petits appareils extincteurs sont tenus de proposer à leurs détenteurs un réseau de point de collecte.

17 producteurs (ANAF FRANCE, ANDRIEU, AUTO BEST, CHOLLET, CHUBB, DESAUTEL, DUBERNARD, EUROFEU, FEU VERT, FICHET, FYRO, GENERAL TRAILERS PIECES ET SERVICES, ISOGARD, IWIP, RENAULT, ROT, SIFRRAP REQUALIFICATION) financent collectivement la filière, en adhérant à l’éco-organisme Récylum, à qui ils délèguent leurs obligations de collecte et de traitement.

C’est aujourd’hui un réseau de 150 magasins d’accastillage, notamment Accastillage diffusion ou Uship, qui offrent à leurs clients un service leur permettant de se défaire de leurs petits appareils extincteurs en fin de vie afin qu’ils soient recyclés conformément à la réglementation.

 

A lire aussi :

Du bon usage des extincteurs à bord

Volvo Penta invente le bateau qui s'auto-amarre


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction