Cent ans après son départ, le trois-mâts d'un explorateur a regagné la Norvège

Mardi 14 août 2018 à 11h32


AFP

Le Maud, trois-mâts de l'explorateur norvégien Roald Amundsen, a retrouvé sa Norvège natale lundi dernier, cent ans après l'avoir quittée pour une expédition dans l'Arctique. Précieuse relique des expéditions polaires norvégiennes, le Maud a été remonté à la surface en 2016 après 85 années passées dans les eaux du Grand Nord canadien, où il avait coulé en 1930. Après avoir quitté le Groenland fin juin, l'épave a été remorquée à travers l'Atlantique Nord à bord d'une grande barge et a gagné lundi matin le port de Bergen, dans l'ouest de la Norvège.

Grâce aux financements de trois frères et entrepreneurs norvégiens, le Maud sera in fine exposé dans la municipalité d'Asker (sud-est) où il avait été mis à flot en 1917. Premier homme à conquérir le pôle Sud en 1911, Amundsen voulait utiliser le Maud pour étudier l'océan Arctique en le laissant être pris dans les glaces et dériver autour du pôle Nord. L'expédition lancée en 1918 avait notamment permis d'explorer le passage du Nord-Est, apportant une riche moisson de résultats scientifiques, mais la faillite financière d'Amundsen avait entraîné la vente du bateau à la Compagnie de la Baie d'Hudson en 1925.

Rebaptisé "Baymaud", le trois-mâts avait coulé cinq ans plus tard près de la rive de Cambridge Bay, dans le territoire canadien du Nunavut.

A lire aussi :

La flotte de 41 bateaux Petite plaisance du Musée Maritime de La Rochelle inscrits au patrimoine classé

9e édition de la Corsica Classic du 23 août au 2 septembre 2018


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction