Bateau volant pour la course autour du monde de 2019 de Coville

Mercredi 18 octobre 2017 à 11h31

Thomas Coville, entré dans l'Histoire le 25 décembre pour avoir fait le tour du monde en solitaire en 49 jours, a annoncé il y a peu la construction d'un nouveau trimaran géant, le Sodebo 5, un bateau nouvelle génération qui vole sur l'eau et avec lequel il prendra part à la course autour du monde en 2019.


"Il y aura un nouveau bateau Sodebo pour faire ce tour du monde en 2019. C'est parti pour être un trimaran. Avec le Sodebo 5, il y aura un avant et un après", avait déclaré le skipper à Paris. Le bateau, calqué sur cette classe Ultime, celle des plus gros multicoques, fera 32 m de long pour 23 m de large et 35 m de haut. Il sera mis à l'eau à la fin de l'année 2018 pour être fin prêt pour la course des Ultimes, une course autour du monde en multicoques en solitaire sans assistance et sans escale.

Cette course, annoncée comme la compétition d'une nouvelle ère, partira de Brest et est calquée sur le prestigieux Vendée Globe, mais qui lui se court en monocoque. "Mon objectif et ce qui me motive en tant qu'athlète c'est de faire le tour du monde en 2019. Et je fais ce pari que l'épicentre de la voile et de la course au large en multicoques va se déplacer vers ce projet", a assuré Coville, qui est avec François Gabart (Macif) et Armel Le Cléac'h (Banque Populaire) le fondateur du collectif Ultim, à l'origine de la course de 2019.

La nouvelle machine de Coville devrait 'voler' sur l'eau, grâce aux dernières innovations technologiques, dont les fameux foils, ces appendices latéraux qui permettent de soulever le bateau pour le faire filer comme un bolide. La forme et la taille de ces foils ne cessent d'évoluer pour davantage d'efficacité. Sodebo Ultim, avec lequel Coville a pulvérisé le record du tour du monde en solo il y a un mois, en était équipé, en plus de plans porteurs sur la quille pour stabiliser le bateau. "On a été le premier bateau à faire le tour du monde avec des plans porteurs et des foils réglables", a souligné le navigateur.

Le marin breton de 48 ans a signé un temps record en solo autour du monde de 49 jours 3 heures 7 minutes -soit 8 jours de moins que le précédent records- sur un bateau datant de 2001 et entièrement refait en 2013 et 2014.

Son nouveau bateau, le Sodebo 5, rivalisera avec celui de François Gabart (Macif) sorti à l'été 2015 et avec lequel Gabart s'attaquera fin 2017 au record du tour du monde en solo. Et aussi avec celui de Armel Le Cléac'h (Maxi Banque Populaire IX), qui sera mis à l'eau cet été. Gitana, l'équipe de Sébastien Josse, tient également son bateau volant, tout comme Yves Le Blévec avec Actual Ultim.

A lire aussi : 

Thomas Coville, ce héros

L'homme et la machine: les clés du record de Coville


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction