Coupe de l'America : Oracle en mauvaise posture

Vendredi 19 octobre 2012 à 08h49


Les Américains d'Oracle, détenteurs de la Coupe de l'America, ont subi un coup sévère mardi avec le chavirage de leur catamaran AC72 dans la baie de San Francisco, et le temps leur est désormais compté avant les premières régates de la 34e "Cup" en septembre 2013.


Le chavirage d'USA 17 est survenu dans des conditions musclées, avec des vents de 25 noeuds, de fortes rafales et du clapot, lors de la 8e journée d'entraînement, au pied du Golden Gate Bridge.


Sur une vidéo, on voit distinctement le bolide de 22 m de long enfourner ses étraves avant de culbuter par l'avant ("sancir", en terme de marine), envoyant à l'eau plusieurs de ses 11 équipiers.


Le bateau est resté de longues heures dans l'eau avant d'être remorqué à l'envers jusqu'à la base de l'équipe, où il a été sorti de l'eau pour être expertisé.


"L'heure est encore au bilan, même s'il est certain que l'aile est entièrement détruite (...) et l'état de la plate-forme est en cours d'analyse", a déclaré sur le site d'Oracle Racing USA le Français Joseph Ozanne, membre de l'équipe architecturale, qui a assisté au chavirage depuis la base technique, en direct sur des écrans de télévision.
"C'est évidemment un frein majeur à la progression de la campagne", a-t-il reconnu.


L'aile de 260 m2 de superficie est entièrement détruite et la plate-forme a certainement souffert, indiquait-on jeudi dans les milieux spécialisés.


Les équipes engagées dans la 34e "Cup" (7-22 septembre 2013) et la Coupe Louis Vuitton (ndlr: la sélection des challengers, du 4 juillet au 1er septembre) ont le droit de construire deux AC72.


Mais le second bateau d'Oracle Team USA ne devrait pas être mis à l'eau avant le début de l'année prochaine. Et ce chavirage va inévitablement entraîner des retards dans la mise au point, très complexe, du catamaran qui affrontera le meilleur des trois challengers en septembre prochain. Sont sur les rangs les Néo-Zélandais d'Emirates Team New Zealand, les Suédois d'Artemis Racing et les Italiens de Luna Rossa.


Les Kiwis sont à ce jour les seuls, avec les Américains, à avoir fait naviguer un AC72. Apparemment sans problème majeur, alors qu'USA 17 avait cassé un foil lors de sa première sortie.


Les vidéos de l'AC72 néo-zélandais volant au-dessus de l'eau à près de 40 noeuds dans le golfe d'Hauraki, au large d'Auckland, montrent un bateau parfaitement stable, l'aile travaillant de façon optimale.


Artemis et Luna Rossa vont faire naviguer leur AC72 dans les prochains jours. Le bateau italien sera une copie conforme du néo-zélandais, en vertu de l'accord de coopération signé entre les deux équipes et qui prend fin le 31 décembre.
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction