J - un an pour la Mini Transat

Samedi 3 novembre 2012 à 17h12


 Dans un an, une petite centaine de marins participera à la 19e édition de la Mini Transat, au départ de Douarnenez et en direction des Antilles. Pour la première fois depuis 10 ans, il est possible de se qualifier en prototype à cette course.

 

Depuis 2006, la Classe Mini a mis en place un système de quotas de bateaux de séries et de prototypes de façon à équilibrer les flottes des grandes épreuves et notamment celles de la Mini Transat. Grâce à ce système de quota, il est possible de se qualifier à la transat 2013, en prototypes, en un an seulement au lieu de deux habituellement.


Quelques bonnes raisons de se lancer en prototype


- Un marché de l'occasion qui propose des prototypes moins chers et plus performants que les bateaux de série les plus récents.
- La filière d'apprentissage technique et sportive de la course aux larges qui a vu passer Loïck Peyron, Michel Desjoyeaux, et plus récemment, Yannick Bestaven, Yves Le Blévec, Thomas Ruyant...
- Le nouveau parcours de la Mini Transat 2013 réduit le différentiel de performance entre les prototypes dernière génération et leurs prédécesseurs : les performances au portant l'emportent sur la puissance au reaching.
 

La Mini Transat est une traversée océanique de 4020 milles, elle se courra en deux étapes pour les participants, via une escale à Lanzarote aux îles Canaries avant de prendre la direction de la Guadeloupe.

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction