A bord de SynerCiel

Mardi 13 novembre 2012 à 16h51

Mots clés : ,


Jean le Cam fait route vers l’Ouest-Sud-Ouest en 4e position. Objectif de cette option, conserver du vent le plus longtemps possible et ne pas s’approcher trop près d’une dépression qui arrive par l’ouest.


Jean Le Cam à la vacation de 12h30 aujourd’hui.


« Le départ était plutôt facile car on n’a pas eu de virement de bord à faire pendant tout le golfe de Gascogne. J’étais pas mal sur la première partie de course mais après je me suis un peu collé à l’Espagne et avec Alex Thomson on s’est fait un peu arrêter. »
Frayeur dans la nuit de dimanche à lundi


« On a failli se rencontrer avec Virbac-Paprec 3, deux fois dans la même nuit. C’était assez rigolo - enfin je dis cela maintenant - parce que dans la nuit il était à trois longueurs derrière moi. Mon safran s’est relevé et le bateau s’est mis en travers. C’est là que je l’ai vu arrivé sur moi. C’était assez l’horreur sur le coup mais maintenant j’en rigole. »


Aller plein Ouest ou descendre au Sud ?


« Je suis un des plus au Sud car je ne voulais pas aller me frotter à la dépression qui arrive, tout au moins dans sa partie nord car elle est tout de même assez creuse. Ce n’est pas forcément favorable mais d’un autre côté, j’essaye de préserver le bateau et le matériel. J’ai pu bien me reposer cette nuit - ça c’est important - j’ai mangé, j’ai fait ma toilette. »


Anecdotes du jour


Un brin de toilette quelque peu écourté car Jean s’est aperçu qu’il n’avait pas emmené le manche de rasoir. Et des lames sans support, c’est un peu moins utile… « Figure toi que j'ai oublié le manche de mon rasoir. Faut que je bricole un truc ! »
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction