A bord de PRB

Mercredi 14 novembre 2012 à 17h30

Mots clés : , ,


Hier soir, PRB est sorti des effets de la dorsale qui l’avait ralenti toute la journée. La progression vers le front libérateur s’est fait très lentement. Vincent n’ayant avancé que d’une cinquantaine de milles sur la journée.

 

Vincent en début d’après-midi :


« Ça secoue encore mais ça va mieux. On va forcément vers le mieux. On aura même du vent fort ce soir, 30 nœuds. Le vent est encore un peu irrégulier actuellement. Je suis sorti hier soir de la dorsale, bâbord amure. J’ai filé vers le front que j’ai passé à 4h00 ce matin. Après j’avais du vent de Sud (…) La mer était vraiment formée. C’était difficile d’aller vite. Mais là ça va mieux. Nous sommes plutôt sur une moyenne de 16-17 nœuds. (…) Mon décalage dans l’ouest ne va pas franchement payer mais ce n’est pas la cata ! Je crois que celui qui s’en tire plutôt bien, c’est Armel. Il a réussi à passer facilement la dorsale. Moi hier, dans la dorsale, il y a des moments où j’étais vent arrière. Puis quelques secondes plus tard, j’étais au près ! Le tout dans deux nœuds de vent ! Franchement, quand t’es dedans, ce n’est jamais simple. Je pensais la passer un peu plus vite, je croyais qu’avec le front qui la poussait, la zone allait de décaler plus vite. Mais parfois, ça se joue à pas grand-chose. »

 

LIRE AUSSI :
Les derniers pronostics sur le Vendée Globe

Vendée Globe : Vincent Riou, avec la même énergie



 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction