A bord de Mirabaud

Mardi 20 novembre 2012 à 17h15

Mots clés : ,


Le skipper de Mirabaud franchit en ce moment le Pot au Noir. « Je travaille sur cette zone depuis plusieurs jours, car le lieu de franchissement est déterminant pour la suite, explique Dominique Wavre. J'ai également effectué plusieurs simulations de routages à dix jours, pour commencer à estimer mon entrée dans les mers du sud, car le positionnement actuel a aussi un impact à long terme. »


Il fait actuellement chaud à bord du Mirabaud ; très chaud même. « La chaleur est arrivée assez tardivement, et brusquement après le coup de vent d'ouest. Mais je me suis bien adapté », précise Dominique.


En revanche, le skipper raconte être surpris par la quantité de cargos qu'il croise sur sa route. « Je n'en avais encore jamais vu autant dans cette partie du globe », précise-t-il. « Bien sûr, nous avons des instruments toujours plus sophistiqués, qui nous permettent de mieux les identifier. Mais je pense sincèrement qu'il y en a plus qu'avant. Ça implique une veille très active, je suis très prudent. »

 

LIRE AUSSI :

Louis Burton : « Au moins, je passerai Noël avec mon enfant »

Nos derniers pronostics sur le Vendée Globe


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction