Des nouvelles de Bertrand De Broc

Mardi 20 novembre 2012 à 17h40

Mots clés : ,


A mesure que Bertrand De Broc se rapproche du Pot au Noir qui se montre particulièrement virulent avec la tête de flotte, il engrange les milles qui le séparent du « top ten ».


Fort de la belle vitesse de progression de l’ordre des 13-14 nœuds affichée ces derniers jours, Bertrand ne manque pas de saisir toutes les opportunités qui se présentent devant son étrave pour reprendre du terrain. Aux avant-postes, la flotte connaît un sérieux coup de frein au passage de la zone propice à tous les rebondissements, le fameux Pot au Noir, le skipper en profite pour avaler les milles avec réussite.


« Tout va bien, je profite de conditions bien sympathiques. Je viens de renvoyer le grand gennak dans un bon 18 nœud. Il n’y a pas un grand soleil, mais il fait très bon. J’ai toujours un peu de bricole à droite et à gauche. Là, je viens de réparer un petit bout de l’hydrogénérateur (…)on est toujours très occupé sur ces bateaux-là ! Sans compter que j’ai déjà eu un avant-goût des 40è et 50è au passage d’un coup de vent qui m’a mis dans le vif du sujet. Ce que j’aime bien en mer, c’est trouver les bon réglages et les petites bidouilles pour aller plus vite, et bien faire marcher le bateau que je découvre encore. Je m’efforce de peaufiner donc ! A présent, je me rapproche du Pot au Noir. J’espère qu’il sera plus conciliant qu’avec les premiers. Bien sûr, j’aimerais pouvoir être plus devant, mais il reste 80 jours de nav’ pour se refaire la cerise.


LIRE AUSSI :

Louis Burton : « Au moins, je passerai Noël avec mon enfant »


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction