Jean Le Cam, dit Le Roi Jean

Mercredi 28 novembre 2012 à 17h57

Mots clés : ,


Le Roi Jean est un surnom tenace auquel le skipper de SynerCiel s’est fait, sans vraiment l’avoir adopté. Quelle est l’origine du « roi » Jean ? De quand date-t-il ? Qu’en pense monsieur Le Cam ?


Jean Le Cam remporte La Solitaire du Figaro pour la première fois en 1994 après avoir, pendant de nombreuses années, cumulé les victoires d’étape sur ce circuit exigeant. En 1996, il signe le doublé. « C’est à cette époque que peu à peu mes adversaires me donnent du « Roi » Jean ! Un surnom qui reste toujours et avec lequel je n’ai jamais été vraiment d’accord. Trop pompeux car je n’ai pas tout à fait la dégaine d’un roi et je ne pense pas l’avoir un jour. »


« En 1999, je remporte ma troisième Solitaire. J’égalise alors le record de Philippe Poupon. Une seule victoire au terme de cette épreuve représente déjà une véritable performance, mais trois constituent un véritable aboutissement. Sans être fanfaron, je ne pense pas que cela soit immérité lorsque l’on constate le nombre d’éditions où je suis passé à côté d’un rien, d’une risée, d’une marée, d’un coup de fatigue soudain… Le niveau de cette épreuve est extraordinaire et les clients sont toujours pointus.»

 

« A la remise des prix de cette édition de 1999, je suis particulièrement touché par la standing ovation que me réservent les autres concurrents. Alors va pour le Roi Jean … »

 

Ces extraits sont tirés du livre de Jean Le Cam, Toutes voiles dehors, Philippe Joubin et Jean Le Cam, Editions Prolongations
 

 

LIRE AUSSI :

Vendée Globe : Riou-Le Cam: Destins croisés


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction