A bord de Synerciel

Mardi 4 décembre 2012 à 18h41

Mots clés : ,


SynerCiel a été « flashé » à 28 nœuds dans les 40e rugissants. Jean Le Cam a passé ce matin la porte des Aiguilles, et il fait tout pour préserver sa monture. L’océan Austral ne fait que commencer.

 

« Ca a été la nuit de tous les records je crois. J’ai eu 38 nœuds de vent dans un grain et il y avait 30 nœuds bien établis voire plus. Dans une vague, j’ai fait une pointe à 28 nœuds. C'est rigolo comme ça, mais dans la réalité, ce n'est pas très drôle (...) Sinon, j’ai tout de même réussi à me reposer en fin de nuit en dormant 3 heures. Je suis rentré et je me suis couché bien calé sur ma bannette. Au final, ça s’est bien passé, le bonhomme et le bateau sont entiers, je n’ai pas fait de connerie ! »


« Ca y est, la porte des aiguilles est passée. C’est la première chose. Ca va mollir un peu et ça ne va pas faire de mal parce les conditions de mer sont difficiles. Maintenant, on va pouvoir mettre du charbon. Je vois bien que devant ils allument toujours autant. Nous, les trois mousquetaires – même si on ne peut pas vraiment dire ça car il n’y avait pas d’Anglais dans les trois mousquetaires, mais bon - les trois loustics que nous sommes, on forme un bon petit groupe. On a une bonne expérience des tours du monde et pour l’instant on fait gaffe ! »
 

LIRE AUSSI :

Vendée Globe : Une météo digne des 40e rugissants pour la tête de flotte

Vendée Globe : Un « Cap » décisif vers l’océan indien


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction