A bord d'AKENA Vérandas

Jeudi 6 décembre 2012 à 12h17

Mots clés : ,


A bord de son monocoque noir et vert, lancé à vive allure depuis hier matin, Arnaud Boissières a connu une nuit particulièrement musclée. Des rafales de vent à 43 nœuds, une mer déchainée avec des creux de trois mètres, ... le skipper d’AKENA Vérandas a veillé toute la nuit.


« Je suis super content. J’avais vu hier qu’il y avait un coup à jouer cette nuit et qu’il fallait tenir bon. J’ai donc profité des conditions pour attaquer avec modération, sans excès. Du coup, je n’ai rien lâché, j’ai enchainé les manœuvres (…) Il fallait être extrêmement vigilant. Il y avait des rafales à 43 nœuds. A bord, ça secouait et mouillait pas mal. Ça allait vite aussi. J’ai fait des pointes de vitesse à 27 nœuds. Après ça un peu mollit. Je suis très satisfait car j’ai réussi à rattraper un peu mon retard sur Javier. Il est encore loin mais c’est toujours ça de gagné. Tout va bien à bord, j’ai la pêche et je me régale même si je suis un peu fatigué ce matin. Je me dirige vers la porte des Aiguilles. Je vise le côté Est de la porte. »

 

LIRE AUSSI:

Nos derniers pronostics sur le Vendée Globe

Vendée Globe : Incident technique à bord d'Initiatives Coeur


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction