A bord de Cheminées Poujoulat

Mardi 18 décembre 2012 à 17h54

Mots clés :


Depuis ce week-end Bernard Stamm a laissé derrière lui le cap Leeuwin et empanné pour mettre à nouveau du Sud dans sa route après une escapade nordiste imposée par Claudia, ce cyclone devenue dépression. Cinquième avec 849 milles de retard sur la tête de flotte, le skipper de Cheminées Poujoulat navigue depuis plusieurs jours en compagnie du Britannique Alex Thomson.


Poussé par un flux soutenu en cette journée de mardi, le Suisse avouait, il y a quelques jours, compter fermement sur une accalmie pour mettre le nez dans des réparations indispensables, sous peine de voir la situation se dégrader sérieusement. Un vœux exaucé hier, qui lui a permis de remettre en état sa colonne de winch, mais pas encore de résoudre complètement ses soucis d'hydrogénérateurs.


" Le bateau a  pas mal de petits soucis et j'essaie de faire ma route du mieux possible en préservant le matériel. Sitôt qu'il y a des calmes comme hier, j'essaie de bricoler et quand ça avionne comme aujourd'hui, j'essaie de faire ma route pour le mieux. Je n'ai pas rangé ma caisse à outils malheureusement. Chaque fois qu'il y a quelque chose à réparer et qui ne l'est pas avant une période de vent fort, il y a une possibilité de dégradation. J'ai réussi à remettre en route ma colonne de winch in extremis avant que ça ne rentre. Les hydrogénérateurs, je ne peux pas les utiliser à ces vitesses là ".

 

LIRE AUSSI:

Vendée Globe : Les mers du Sud avec Thomas Coville
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction