Des nouvelles de Jean-Pierre Dick

Jeudi 3 janvier 2013 à 16h45

Mots clés : ,



Après avoir passé le cap Horn à 5h40 (heure française), le skipper de Virbac-Paprec 3 navigue désormais en Atlantique Sud, une délivrance après un mois de navigation dans la grisaille du Grand Sud.


« Ça n’a pas été mon passage du Horn le plus simple ni le plus festif, explique Jean-Pierre Dick. Il faisait nuit, je n’ai même pas vu le caillou.» 

« La mer est absolument démente, le vent est d’une force dingue, de face, j’ai mal pour mon bateau. Depuis le passage de Drake c’est l’enfer(…). J’essaye de comprendre mais je dois avouer que je n’ai pas bien regardé les fichiers de vagues, je vais re-regarder car le bateau tape. Dès qu’il accélère un peu c’est l’enfer. En plus, le vent a bien molli donc le bateau est un peu déséquilibré, c’est extrêmement désagréable. »
 

 

LIRE AUSSI :

Quatre réclamations de concurrents pour défendre Stamm


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction