Des nouvelles de Jean-Pierre Dick

Vendredi 4 janvier 2013 à 17h21

Mots clés : ,


Depuis le 22 décembre dernier, le grand gennaker était bloqué en tête du mât de Virbac-Paprec 3. Après 2h45 en haut de son mât au large de la terre de feu, Jean-Pierre Dick a réussi à réparer et à descendre la voile.


« Depuis que le problème est survenu, je guettais la météo à chaque instant pour monter au mât. J’ai fait plusieurs tentatives mais la mer était vraiment trop mauvaise. J’ai même cherché des alternatives pour m’arrêter dans une baie au Cap Horn. Les conditions n’étaient pas favorables, j’ai décidé d’opérer en mer hier soir. (…) L’opération difficile m’a pris 2h45 en tout : 45min de préparation, 40 minutes de montée et autant de descente, une quarantaine de minutes là-haut. C’est toujours fastidieux de monter quand tu es au large. Ça bouge beaucoup à 30 mètres, c’est dangereux . »

 

Véritable opération chirurgicale
« C’était une véritable opération chirurgicale. J’ai enlevé le hook endommagé et j’ai remis un nouveau système en place (hook et drisse). Ensuite j’ai affalé la voile. Lors de la descente, à 4m du pont du bateau, j’ai eu un incident : le système pour descendre s’est bloqué. Je suis descendu en mode escalade(…) Je suis fier d’avoir réussi. Une autre course commence ! »
 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction