America : les équipages affûtent leurs armes

Mercredi 24 avril 2013 à 14h56


A moins de cinq mois des premières régates, le skipper du "defender" américain de la Coupe de l'America Jimmy Spithill enchaîne les entraînements dans la baie de San Francisco, avec en toile de fond l'ancienne île-prison d'Alcatraz et le célèbre pont du Golden Gate.


La 34e édition de la "Cup", plus vieux trophée sportif au monde (1851), se déroulera à partir du 7 septembre et opposera Oracle Team USA au meilleur des trois challengers: Emirates Team New Zealand (NZL), Luna Rossa (ITA) et Artemis (SWE).


Pour la première fois dans l'histoire de la Coupe, rendez-vous numéro 1 de la voile mondiale, les régates se dérouleront dans une sorte de stade aquatique, à proximité du rivage. Les milliers de spectateurs qui sont attendus pourront les suivre en direct et encourager leurs champions.


"Il y a le vent, le brouillard et c'est une toute petite arène", souligne Spithill, un Australien de bientôt 34 ans, de retour à la base d'Oracle -Pier 80- après une sortie de cinq heures. "C'est comme une cage ou un terrain de football..."


Parce que les courses auront lieu sur de petites distances et parce que les voiliers utilisés -des catamarans à aile rigide AC72 de 22 m de long- sont extrêmement rapides et puissants, les équipages (11 personnes par bateau) devront enchaîner les virements de bord, des phases qui promettent d'être particulièrement spectaculaires.


"Lorsque les coques sortent de l'eau et montent sur leurs foils (plans porteurs), il est vraiment difficile de rester sur le bateau! Ne parlons même pas de se déplacer sur la plateforme pour y effectuer des réglages", affirme Spithill.

 

 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction