GP Ecole Navale - Régates mouvementées à Lanvéoc

Jeudi 9 mai 2013 à 22h25

Journée spectaculaire de régates aujourd’hui, aux abords de la presqu’île de Crozon, avec un vent violent qui a perturbé le programme de la compétition.


Seuls les monotypes habitables J80 et M34 ont couru aujourd’hui lors du Grand Prix de l’Ecole Navale. Un vent fort de sud-ouest de 20 à 28 nœuds qui soufflait, aux abords de la presqu’île de Crozon, a contraint les Longtze et les Classe 6,50 de rester à quai. Les cinq autres séries ne rentrant en lice qu’à partir de demain. Des conditions musclées qui ont occasionné une casse importante au sein de la flotte des J80. Sans compter, une multitude de départs « volés » qui ont bouleversé le résultat des deux régates disputées, dans l’anse de l’Ecole Navale de Lanvéoc. Un temps déclaré vainqueur, de la première manche des J80, Adrien Mouillon (APCC-TJM) était disqualifié pour n’avoir pas réparé sa faute après un départ anticipé. C’est donc, Simon Moriceau (Interface Concept 2) qui s’imposait finalement devant, Vincent Vanderkerkhove (Courrier Dunkerque 4) et Bernard Hugues (Espoir Pays de Loire).

 

Régates physiques

Marqué par l’effort, Simon Moriceau tirait le bilan, d’une journée mitigée : « C’était vraiment physique avec des rafales de vent à près de 30 nœuds. Dans la première course on a pris le commandement au passage de la première bouée au vent puis on a rien lâché jusqu’à l’arrivée. Dans la seconde régate, on pointait en cinquième position dans le dernier bord, avant de partir en « vrac ». On a couché le bateau et déchiré notre spi. On se classe seulement dixième »


De la casse pour Brezellec

Au terme de la seconde joute du jour, le Finistérien Martin Le Pape (Bleu Océan) a pris le meilleur sur Maxime Cariou (Club de Voile Ailée 1) et Bernard Hugues. Une manche aussi animée que la précédente, comme le souligne Le Pape : « Nous étions à la limite des capacités du bateau. C’était très sportif. On est content car nous n’étions que troisièmes et nous passons en tête dans le dernier bord après une belle bagarre avec les marins de l’Ecole Navale ». Une régate qui a été fatale au tenant du titre, le Costarmoricain Eric Brezellec (Interface Concept), qui a abandonné, après avoir cassé le point d’amure du foc de son J80. Prime à la régularité (2ème et 4ème), le Nordiste Vincent Vanderkerkhove s’empare de la tête du classement provisoire. Demain, les neuf séries engagées devraient courir (J80 M34, quillards (Longtze, Open 7,50, Corsaire, Seascape 18, 5,50JI, Classe 6,50 et Monotype 7,50) d’après l’organisateur du Grand Prix, Alain Daoulas : « On attend un flux d’ouest de 15 à 20 nœuds. De bonnes conditions de navigation pour l’ensemble des 181 équipages présents ».


Classement général provisoire

J80 (64 bateaux, après 2 manches) : 1.Vincent Vandekerkhove (Courrier Dunkerque 4) 6 points ; 2.Bernard Hugues (Espoir Pays de Loire) 6 pts ; 3.maxime Cariou (Club de Voile Ailée 1) 7 pts ; 4.Martin Le Pape (Bleu Océan) 9 pts ; 5.Maxime Rousseaux (CN Saint-Cast-Grand Ouest Etiquettes) 9 pts ; 6.Simon Moriceau (Interface Concept 2) 11 pts ; 7.Luc Nadal (Gan’Ja) 17 pts ; 8.Pierre Metais (Charly) 20 pts ; 9.Rémi Hurdiel (Université Littoral-VA Dunkerque) 22 pts ; 10.Pierre Follenfant (TBS) 23 pts ; 11.Olivier Troadec (Marine Brest 1 Howler) 26 pts ; 12.Frédéric Hauville (EN CG29) 26 pts ; 13.Damien Dayot (Courrier Junior) 29 pts ; 14.Hervé Leduc (Jibe Set) 30 pts ; 15.Gauthier Stonestreet (ApoloJ) 33 pts ; etc…
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction