La "Cup" devrait rapporter de l'argent à San Francisco

Samedi 7 septembre 2013 à 12h51


La Coupe de l'America n'a sans doute pas encore répondu, notamment sur le plan sportif, aux attentes de ses promoteurs, mais la plus prestigieuse course de voile au monde a tout de même de bonnes chances de rapporter de l'argent à San Francisco, la ville organisatrice.


A quelques heures de la première régate ce samedi, entre les Américains d'Oracle Team USA, détenteurs du trophée, et leurs challengers néo-zélandais d'Emirates Team New Zealand (ETNZ), les autorités restent confiantes dans le fait que cet "été de la voile" représentera un bonus de plusieurs millions de dollars pour l'économie locale. "San Francisco va enregistrer des retombées économiques que d'autres villes adoreraient avoir", a déclaré  le directeur exécutif de la "Cup", Stephen Barclay.


En avril, le BACEI avait revu à la baisse ses prévisions d'il y a trois ans, estimant que la Coupe de l'America et les éliminatoires des challengers (la Coupe Louis-Vuitton) rapporteraient 900 millions de dollars à la ville, attireraient quelque 2 millions de visiteurs et engendreraient 6.500 emplois.


"Nous n'avons pas d'autres chiffres depuis avril", a indiqué Jane Sullivan, directrice de la communication de la 34e Coupe de l'America. Les organisateurs de la "Cup" ont précisé lundi qu'ils ont passé plus de 1.000 contrats avec des entreprises locales, et que l'une des quatre équipes a dépensé 1,5 million de dollars simplement en frais d'hôtel. Sullivan a ajouté qu'à la fin juin, la Coupe de l'America avait déjà coûté 13,4 millions de dollars à la ville, dont 8,5 millions de dollars déjà remboursés par le comité d'organisation, qui lève des fonds pour couvrir "l'ardoise" municipale.
 

Les efforts des organisateurs ont toutefois souffert du petit nombre de challengers venus affronter Oracle Team USA. Trois seulement: ETNZ, les Italiens de Luna Rossa et les Suédois d'Artemis Challenge.
 

La décision du millardaire américain Larry Ellison, patron d'Oracle, de faire courir la 34e Coupe de l'America sur des catamarans AC72 ultra-sophistiqués et hyper-rapides a entraîné une inflation spectaculaire du coût d'une campagne au moment où l'économie mondiale fléchissait, décourageant plusieurs challengers potentiels.


Mais l'organisation d'un événement plus réduit que prévu a entraîné aussi une diminution des coûts, et San Francisco devrait dépenser moins que les 22 millions de dollars prévus en avril. Le village de la Coupe de l'America, d'où l'on peut suivre les courses avec le Golden Gate Bridge et l'île d'Alcatraz en arrière-plan, a été parcouru par un demi-million de visiteurs, selon les organisateurs. Et cela ne prend pas en compte les gens qui ont observé les régates depuis le reste du front de mer. Ces chiffres devraient encore augmenter d'ici à la finale de la "Cup", le 21 septembre, selon Barclay. Les régates, souligne-t-il, inciteront les touristes à rester plus longtemps pour profiter de la beauté de la ville.


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction