Mini-Transat: Une première nuit épique

Jeudi 14 novembre 2013 à 10h14

Mots clés : , , , ,

Après un très bon départ et un passage du cap Finisterre sans trop de soucis, la flotte a mangé son pain noir en descendant vers le sud pour récupérer les alizés. Le bilan est lourd ce jeudi matin.


Quatre concurrents se sont réfugiés à Baiona, à l’entrée de la ria de Vigo, en raison d’avaries plus ou moins graves: Sébastien Picault (Kickers) victime d’une avarie de barre, Yann le Pautremat (PrépaNautic Echo mer pour la planète), qui a besoin de réparer après un gros vrac, Maxime salle (Bongo) pour des problèmes de barre, et Richard Hewson (RG650.com) en délicatesse avec sa quille. Mais le marin qui a connu la casse la plus importante est Ian Lipinski: Pas de futur sans numérique a perdu son mât dans la nuit. Le jeune marin a pu prévenir la direction de course par l'intermédiaire d'Eric Cochet (Abers & Co), qui a fait le relais auprès d'un bateau accompagnateur. Enfin, trois concurrents ont signalé aux bateaux accompagnateurs des avaries de safran : Erwan Pellen (Mordilou), François Guiffant (Scidiam) et Clément Bouyssou (No War).

 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction