Marc Guillemot blessé, contraint à l'abandon

Jeudi 12 juin 2014 à 16h57

En pleine transatlantique pour la New York to Barcelona Race, à 2 heures du matin dans la nuit de mercredi à jeudi, Marc Guillemot s'est sévèrement blessé aux côtes. Dans un vent qui soufflait entre 35 et 40 nœuds, générant une mer courte et très forte, avec des vagues déferlantes, Marc Guillemot a été projeté sur le disque de l'enrouleur de la voile d'avant intermédiaire qu'il tentait de débloquer à l'avant du pont de l'IMOCA 60.  


Crédit photo: Mark Lloyd

Morgan Lagravière a alors pris seul les commandes du bateau, viré vers le nord en s'écartant des rails marchands et prévenu la direction de course. Il a aussitôt déclaré que la blessure de Marc Guillemot était très sérieuse, qu'une hospitalisation était nécessaire et qu'il cherchait à rejoindre le port le plus proche, en l'occurence Cadix, dans le nord-ouest de Gibraltar. L'équipage de Safran annonçait officiellement suspendre sa course à 6 h 00 UTC.

Tout en restant en liaison avec le comité de course, Safran remontait donc vers Cadix, à 25 milles dans son nord pour accoster dans le port de Puerto Sherry à 13 h 00 UTC. Le marin blessé a aussitôt été transporté à l'hôpital. "Nous ne connaissons toujours pas l'importance de la blessure de Marc Guillemot", explique son équipe. L'abandon a été officialisé à 17 heures. "Nous avons renoncés bien malgré nous", a lâché Marc Guillemot à regret.

Il n'y a donc plus que trois bateaux en course sur la New York to Barcelona Race: Hugo Boss, Neutrogena et GAES.

 

 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction