Les dégâts sur Groupama sont "vraiment conséquents"

Samedi 23 août 2014 à 14h13

Les dégâts sur le voilier Groupama, heurté par un concurrent australien vendredi à Cardiff lors de la première journée de la 5e épreuve des Extreme Sailing Series, "sont vraiment conséquents", a réagi son skipper Franck Cammas.


"Lorsqu'on a réalisé que GAC Pindar essayait de passer derrière nous en abattant, on savait à bord que la collision allait avoir lieu. On va essayer de réparer le bateau dans les temps mais nous ne sommes vraiment pas sûrs de pouvoir naviguer demain" (samedi), a ajouté Cammas.

L'accident s'est produit lors de la 9e et dernière course du jour, la brise ayant levée subitement, GAC Pindar n'a alors pas pu éviter Groupama.

Pour le tacticien de l'équipage français, Tanguy Carriou, l'objectif est désormais "de remettre le bateau en état".

"Nous allons donc le sortir de l'eau, l'examiner et établir un diagnostic. Nous allons vraiment faire notre maximum, mais il est encore trop tôt pour faire un pronostic. Ce sont des choses qui arrivent même si malheureusement cela nous arrive un peu trop souvent. Nous sommes un peu déçus mais nous allons nous préparer au maximum et tout faire pour être sur la ligne de départ demain", a-t-il précisé.

Groupama occupait la 9e place de l'acte 5 après la première journée, dominée par J.P. Morgan BAR de Ben Ainslie. GAC Pindar est dernier.
 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction