Moonbeam IV, impérial en Italie pour ses 100 ans

Lundi 15 septembre 2014 à 16h21

Après Minorque, c’est à Imperia en Italie, que le Panerai Classic Yachts Challenge a fait escale la semaine dernière à l’occasion des Vele d’Epoca di Imperia, remportées dans leurs catégories respectives par Moonbeam IV, Olympian, Huna II et Kis.


Le rideau est tombé sur la 18e édition des Vele d’Epoca a Imperia, cinquième et avant dernière étape du circuit méditerranéen de yachting classique, qui célèbre cette année son dixième anniversaire. Plus de 70 voiliers répartis en quatre catégories, se sont affrontés sur l’eau pendant quatre jours sous le soleil. Au programme, des parcours côtiers de 11 à 17 milles nautiques entre la Diano Marina et San Lorenzo al Mare. Côté météo, si les régates se sont disputées dans du petit temps le premier et le dernier jour, le vent est tout de même monté jusqu’à quasiment 30 nœuds la deuxième journée de compétition. Si le petit temps a fait le jeu de certains, le vent plus soutenu en a favorisé d’autres, ce qui a permis de garder le jeu ouvert jusqu’à la fin des régates, qui ont toutes pu être lancées sans encombres. Au final, Elena (Super Big Boats), Moonbeam IV (Big Boats), Olympia (Époque Aurique), Sirius (Époque Marconi), Namib (Classique 1), Naif (Classic 2), Huna II (Classic 3), Kis (Esprit de Tradition) et Miss K IV (IOR) se sont imposés dans leurs catégories respectives.

 

Moonbeam IV, Olympian, Huna II et Kis vainqueurs à Imperia

Au terme d’une compétition très disputée sur l’eau entre gentlemen navigateurs, Moonbeam IV, grand habitué des podiums et des victoires, s’est imposé au classement général dans la catégorie « Big Boats ». Construit dans le chantier Fife à Fairlie, en Écosse, l’ancien bateau du Prince Rainier de Monaco s’est une nouvelle fois illustré sur l’eau, mené d’une main de maître par son capitaine, Mikael Créac’h. Du côté « Époque », la victoire est revenue à Olympian, nouveau venu sur le Panerai Classic Yachts Challenge. Construit en 1913 dans le chantier McClure aux États-Unis, ce « P Class » signé William Gardner a été redécouvert à Chicago par Bruno Troublé. Après avoir été restauré pendant un an et transporté par cargo de Newport en Méditerranée, ce bateau, qui a remporté par la même occasion le prix d’Élégance à Imperia, signe donc une belle entrée en matière en Méditerranée, lui qui n’avait jamais jusqu’alors jamais quitté les grands lacs américains. Dans la catégorie “Classique”, c’est Huna II, grand habitué du circuit de yachting classique méditerranéen, qui a mené les débats. Ce sloop bermudien d’un peu moins de 20 mètres de long, construit par Sangermani en Ligurie en 1967, a la particularité d’être le seul voilier à avoir gagné la Nioulargue à Saint-Tropez cinq années consécutives (1987-1991) avant que la compétition ne soit rebaptisée « Les Voiles de Saint-Tropez ». Enfin, dans la catégorie « Esprit de Tradition », c’est le plan Theo Danel Kis, voilier de 13 mètres de long lancé il y a moins d’un an, qui s’est adjugé la victoire.
Le Panerai Classic Yachts Challenge s’apprête maintenant à clôturer la saison en beauté à Cannes, sur les Régates Royales de Cannes – Trophée Panerai, qui se disputeront du 21 au 29 septembre prochains en baie de Cannes. Il faudra donc attendre la fin du mois pour connaître les grands vainqueurs de l’édition anniversaire du Panerai Classic Yachts Challenge.
 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction