Un public déjà nombreux pour La Route du Rhum

Lundi 27 octobre 2014 à 07h58

Les 91 bateaux de 12 à 40 mètres sur une, deux ou trois coques sont au rendez-vous à Saint-Malo pour la Route du Rhum - Destination Guadeloupe qui partira de Saint-Malo le dimanche 2 novembre . Et le public a également répondu présent en nombre ce week-end.


A pied ou par la navette gratuite, le public a pris la direction du bassin Vauban avant même l'ouverture du village de course pour admirer les premiers arrivés. Et depuis que la flotte est au complet, que les stands assurent l'animation, les quais des bassins Vauban et Dugay-Trouin sont noirs de monde. Notons au passage que les deux plus grands voiliers, Spindrift 2 mené par Yann Guichard et Banque Populaire VII skippé par Loïck Peyron sont restés à l’extérieur des bassins du fait de leurs mensurations hors normes.

 

Echos de pontons

 

Sidney Gavignet (Ultime Musandam - Oman Sail) : « J’ai la chance de passer cette semaine d’avant course dans une ambiance 100% malouine puisque je vis dans un appartement classé avec un plafond façon coque de bateau retourné. J’apprécie ces quelques jours au cœur de la cité corsaire où je me suis établi une petite routine bien huilée pour rentrer progressivement dans ma bulle de solitaire, partageant mon temps entre le sport, les relations médias et la rencontre avec le public. »

 

Marc Guillemot (Safran) : « C’est ma 5e Route du Rhum et j’ai aussi disputé deux Québec-Saint-Malo, autant dire que je connais bien Saint-Malo. C’est un endroit splendide, j’y suis très attaché. Je vous confie une de mes adresses préférées : l’incontournable Univers. »

 

Alain Delhumeau (Multi50 - Royan) : « Même si cela n’est jamais facile d’arriver de nuit à Saint-Malo, je suis très sincèrement enchanté d’avoir amarré mon bateau aux côtés des autres et de bientôt compter parmi les acteurs de la course. Je suis marin pêcheur et j’aime particulièrement ce type de port où on sent une vraie diversité maritime. »

 

Fabrice Amedeo (Class 40 - SNCF Geodis- Newrest) : « Cela fait très plaisir d’arriver à Saint-Malo qui pour beaucoup de monde est vraiment indissociable du Rhum. C’est ma deuxième participation et à chaque fois ce qui frappe ici, c’est la proximité avec le public. La foule est déjà là. Il y a une effervescence et une fusion vraiment particulières avec les visiteurs qui participent à la magie de cette transat en solitaire vécue comme une aventure. On sent beaucoup d’intérêt et une vraie fascination pour la course. »

 

Luc Coquelin (monocoque Rhum - Guadeloupe Dynamique) : « C’est en baie de Saint-Malo que j’ai tout appris. Quand j’étais petit on me disait, quand on navigue ici, on peut aller partout, ça s’est vérifié. J’ai vu le départ de la première Route du Rhum à Saint-Malo, cela m’a donné envie d’aller voir de l’autre côté. Deux ans après, je suis allé en Guadeloupe en bateau stop, et je ne suis plus jamais reparti. Etre ici, ce n’est que du bonheur. Quand on voit tous ces gens, on se dit que la voile est décidément un spectacle qui fait rêver. »

 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction