Rames Guyane: le Français Lasalarié en tête

Vendredi 7 novembre 2014 à 08h41

Le Français Jean-Pierre Lasalarié occupait jeudi soir la tête de la course transatlantique à l'aviron Rames Guyane, devant l'Espagnol Antonio De la Rosa et un autre Français, Didier Torre.


En tête du classement depuis une semaine, le Guyanais se trouvait à la longitude de l'île de Maio, au Cap Vert. Il continuait de creuser l'écart sur ses poursuivants immédiats, De La Rosa et Torre.

La route nord choisie par Lasalarié lui permet aujourd'hui de reléguer à près de 60 milles (une centaine de km) ses deux camarades de jeu placés plus au sud. Derrière ce trio, l'ex-champion de France d'aviron Harry Culas emmène un groupe de 14 rameurs.

"Je suis un homme heureux, vraiment content d'être là", a déclaré Culas, plus habitué à naviguer en eau plate. "Les conditions sont idéales, les paysages magnifiques, avec tous les animaux qu'on aperçoit autour du bateau, les couchers et les levers de soleil. Tout est parfait. Exactement comme je l'avais imaginé".

Au milieu de la flotte, une mer calme permet à Rémy Landier et aux autres skippers de trouver peu à peu leurs marques. Mais certains, comme Olivier Bernard, attendent avec impatience que la mer se réveille, pour en découdre et contrer un peu l'ennui.

Dix-huit rameurs -16 hommes et 2 femmes- se sont lancés le 18 octobre à l'assaut de l'Atlantique à la rame, en solitaire, sans escale et sans assistance entre Dakar (Sénégal) et Cayenne (Guyane), une traversée de quelque 2600 milles (environ 4700 km) sur des embarcations de 8 m de long.

Un concurrent, Pascal Tesniere, a abandonné.
 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction