Remise à l'eau du célèbre voilier Pen Duick II

Samedi 26 mars 2016 à 07h02

Mots clés : , , ,

Pen Duick II, le célèbre voilier avec lequel Eric Tabarly avait gagné la Transat anglaise en 1964 et que Loïck Peyron barrera en mai dans la prochaine édition de cette course entre Plymouth et New York, a été remis à l'eau jeudi à Quiberon.


La "petite mésange noire" (Pen Duick, en breton ndlr) a retrouvé son élément en fin d'après-midi à l'Ecole nationale de voile et des sports nautiques (ENVSN) de Beg Rohu, à l'issue d'un petit chantier de préparation.

Jacqueline Tabarly, la veuve du navigateur disparu en mer en 1998, et Gérard Petipas, navigateur de plusieurs Pen Duick, ont assisté à l'opération, en compagnie d'une cinquantaine de personnes. "L'idée m'est venue il y a 5 ou 6 ans, a expliqué Peyron, 56 ans. J'ai gagné trois fois cette course, dont la dernière édition, et il y a plusieurs années que j'avais envie de refaire une transat à l'ancienne". "La seule pression que j'ai sur les épaules, a-t-il ajouté, c'est de ramener intact à la maison ce chef d'oeuvre du patrimoine national. Mais j'ai toujours ramené mes bateaux, il n'y a pas de raison que ça ne continue pas". Peyron a précisé qu'il aimerait boucler cette course en 27 jours, comme Tabarly en 1964.

Triple vainqueur de la Transat anglaise (1992/1996/2008), Peyron mènera Pen Duick II "à l'ancienne", au sextant, sans GPS ou pilote automatique.


A lire aussi :
Yvon Breton : « la voile véhicule des valeurs qui nous sont chères »
Vendée Globe : un nouveau challenge pour Fabrice Amedeo


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction