Régates Royales de Cannes : top départ demain !

Samedi 17 septembre 2016 à 14h33

Dernière épreuve du Trophée Panerai débuté en avril, les Régates Royales de Cannes symbolisent pour la 38ème fois le mariage de l’élégance et de la compétition. Dragons, yachts classiques parfois plus que centenaires, 12 mJI et autres voiliers de la Coupe de l’America, Tofinou et cette année 5.5 mJI seront de retour dans la baie de La Napoule du 18 au 25 septembre pour une volée de régates aussi spectaculaires que disputées…


Cette année, l’été fermera ses portes le jeudi 22 septembre pour laisser place à l’automne et marquer la mi-temps des Régates Royales de Cannes ! Le signe avant-coureur d’une bataille navale âpre mais amicale pour la bonne cinquantaine de Dragon, les six Tofinou, les quatre-vingt yachts classiques, et les dix-neuf 5.5 mJI.

Une vingtaine de nations

Venue en grande majorité de toute la France, la flotte des monotypes de 1929 dessiné par Johan Anker va une nouvelle fois en découdre entre la baie de La Napoule et la rade de Juan les Pins, plans d’eau aussi techniques que volages avec les reliefs des îles de Lérins comme perturbateurs… Tel un essaim de libellules, la Dragon Fly regroupe aussi un panel très varié de nations puisque de Belgique, d’Espagne, d’Estonie, de Finlande, de Grande Bretagne, d’Allemagne, de Russie, de Suisse, de Suède, de Turquie et des Etats-Unis, les afficionados ne veulent pas rater ce rendez-vous de fin de saison toujours aussi convivial et disputé.

Mais Cannes attire aussi d’autres représentants du monde de la voile avec des Australiens, des Canadiens, des Italiens, des Hollandais, des Monégasques… qui affrètent les plus beaux yachts du monde mesurant jusqu’à 55 mètres de long à l’image de Elena of London ! À ses côtés, Aschanti, Cambria, Hallowe’en, Moonbeam of Fife, Puritan, Naema et Moonbeam IV vont tenter de lui tenir la dragée haute. Mais c’est aussi du côté des ex-représentants des clubs pour la Coupe de l’America que les regards vont se tourner : cette année et pour la première fois depuis sa mise à l’eau en 1969, le 12 mJI France sera présent aux Régates Royales de Cannes et la confrontation avec ses confrères (Chancegger, Sovereign, Enterprise, Seven Seas of Porto…) s’annonce de haut vol !

Les centenaires se portent bien !

Tout comme le duel entre les New York Forty Chinook et Rowdy, les monotypes du sorcier de Bristol Nathanaël Herreshoff qui fêtent leur centenaire… Et peut-on passer outre ces voiliers qui ont marqué leur temps à l’image du Class America Il Moro di Venezia, du plan de Britton Chance Resolute Salmon vainqueur de la One ton Cup en 1976 à Marseille, de Manitou le voilier personnel du président John Fitzgerald Kennedy ou de Marigold, le plus ancien yacht classique des Régates Royales dessiné par Charles Nicholson en 1892. Ils sont d’ailleurs une vingtaine à avoir dépassé le centenaire comme Windhover, Viola, Veronique, Spartan, Phoebius, Oriole, Nin, Nan of Fife, Morwenna, Lulu, Kelpie, Eva…

Les Régates Royales de Cannes seront donc l’occasion du 18 au 25 septembre d’admirer leurs étraves tulipées, leurs poupes callipyges, leurs dorades étincelantes, leurs claires-voies vernissées, leurs cabillots alignés, leurs flèches à balestron, leurs cap-de-mouton ceinturés de chanvre, leurs poupées de winch cuivrées… Car le spectacle n’est pas seulement sur l’eau devant La Napoule, Cannes, les Lérins, mais aussi le long des quais Saint-Pierre et Laubeuf ! Rendez-vous est donné…


A lire aussi :

Dans les coulisses du Yachting Festival de Cannes
Cap vers l'aventure au Grand Pavois de La Rochelle !


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction