Vendée Globe : Éric Bellion (Commeunseulhomme) victime d'une avarie de safran

Mercredi 7 décembre 2016 à 09h09

Le skipper du Vendée Globe Éric Bellion (Commeunseulhomme) a été victime d'une avarie sur son safran tribord, a annoncé mardi son équipe à terre.


"Alors qu'il naviguait dans une mer formée et un vent moyen d'une trentaine de noeuds, le bateau s'est couché dans une rafale à plus de 50 noeuds, a relaté Commeunseulhomme dans un communiqué. Sous la violence du choc, la mèche de safran - pièce en carbone qui relie l'appendice au bateau - s'est vrillée".

"La pelle de safran est donc toujours reliée au bateau mais est rendue inutilisable. Un safran de rechange a été embarqué avant le départ et Éric va devoir effectuer le remplacement pour poursuivre la course."

Le skipper fait donc route "sous voile réduite" vers une "zone de calme, qu'il atteindra demain (mercredi) en fin de matinée", afin d'effectuer cette réparation, pour laquelle il n'a pas demandé d'assistance.

Bellion, qui naviguait en 17e position mardi soir, "va bien et n'a pas repéré d'autres avaries", précise également son équipe.


A lire aussi :

Le Vendée Globe 2016 en chiffres
Interview exclusive : Jean-Luc van den Heede nous parle du Vendée Globe

 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction