Coup d’envoi de l’EFG Sailing Arabia – The Tour 2017 le 14 février

Dimanche 12 février 2017 à 07h06

Les équipages se retrouvent à Mascate, à Oman, tandis que leurs bateaux sont en préparation, et que le compte à rebours avant le début de l’édition 2017 de l’EFG Sailing Arabia – The Tour, (le Tour d’Arabie, seul événement annuel au monde qui offre un mix de compétition entre régates in-port et étapes de course au large), met les nerfs à l’épreuve à tout juste 2 jours du départ.


@Mark Lloyd

Huit équipes venues du monde entier s’aligneront les unes face aux autres le 14 février à bord de leur Farr 30 monotype. Deux semaines d’étapes de course au large et de régates côtières sur un parcours de 763 milles nautiques désigneront un nouveau champion de l’EFG Sailing Arabia – The Tour.

Les premiers points seront bons à prendre sur les manches côtières, lors du lever de rideau qui se tiendra à Mascate mardi prochain. Les équipes seront toutes plus déterminées les unes que les autres à faire forte impression dès le début, avant de prendre la direction du nord en remontant la côte Omanaise pour la première course de ralliement à destination de Sohar. Elles contourneront ensuite, en continuant vers Khasab lors de la deuxième étape, la magnifique, mais difficile, Péninsule de Musandam.

L’endurance et la persévérance seront le nerf de la guerre alors que la flotte engrangera les milles en traçant sa route entre les navires, les plateformes pétrolières et les filets de pêche dans le Détroit d’Ormuz, et en naviguant en direction de la 4e ville étape : Abu Dhabi.

La valeur des points aura monté en flèche d’ici le début de la seconde session de courses in-port qui se tiendra le 25 février à Doha, et ces derniers feront l’objet d’une vraie chasse gardée durant la dernière étape vers Dubai, bien que les dernières manches in-port qui auront lieu dans la ville Emirati ont le pouvoir potentiel de faire ou défaire une campagne.

Les skippers avaient leurs yeux tournés vers un terrain de jeu plus ouvert cette année, après avoir eu la nouvelle que Sidney Gavignet, marin Français très expérimenté et familier de l’EFG Sailing Arabia – The Tour avec trois titres de champion, ait dû se résoudre à ne pas y participer cette année suite à une blessure au genou. Mais ce dernier est remplacé par le duo Français Thierry Douillard et Mathieu Richard, faisant une fois de plus d’EFG Bank Monaco (MON) le favori sur la ligne de départ, tandis que le reste de l’équipage, en dehors de Sidney, est inchangé et plus déterminé que jamais à défendre son titre 2016.

Ce sera serré, selon Libby Greenhalgh, météorologiste mondialement reconnue et compétitrice à bord du bateau 100% féminin DB Schenker (GER), et qui sera aux côtés de la navigatrice Olympique Annemieke Bes, qui remplace Dee Caffari en tant que skipper. L’équipage est moitié Omanais, moitié Européen, et en plus de leur objectif important de remporter des points, DB Schenker a aussi pour mission d’attirer l’attention sur la navigation au féminin au Moyen-Orient.

« Chaque étape aura un rythme différent et le challenge sera de nous régler afin que nous soyons toujours fortes dans l’approche finale, et capables de prendre les bascules de vent importantes », explique Libby Greenhalgh, qui a été météorologiste à bord de Team SCA, concurrent sur la dernière Volvo Ocean Race.
« Le début de la course pourrait être intéressant, car après une année de saison sèche, Oman traverse actuellement une période de gros orages accompagnés de fortes pluies, et d’après ce que je vois, la journée du départ sera accompagnée d’une brise très légère, ou bien de conditions très orageuses qui rendront les choses intéressantes.
« Ce sera mon premier EFG Sailing Arabia – The Tour, mais nous nous sommes toutes entrainées ensemble à bord de DB Schenker, et nous aurons cinq jours d’entrainement intensif cette semaine, je pense donc que nous avons de bonnes chances de bien finir. »

Nouvelle arrivée au sein de la flotte 2017 : l’équipe d’Adelasia di Torres, une toute nouvelle équipe venue d’Italie et réunie par Renato Azara, dont le bateau est basé sur la Costa Esmeralda.

Pour Averda (GBR), Bienne Voile (SUI), Team Al Mouj Muscat (OMA), Team Zain (KUW) et Team Renaissance (OMA), le défi à relever sera celui de monter dans le classement par rapport aux années précédentes, et en tant que finalistes sur le podium en 2016, Averda, menée par le skipper Britannique Andrew « Hammy » Baker, et Team Al Mouj Muscat, skippée par le Français Christian Ponthieu, se montreront particulièrement tenaces dans leur chasse à l’ultime trophée.

« Cela pourrait être l’EFG Sailing Arabia – The Tour le plus serré que l’on ait connu jusqu’ici », a commenté Fahad Al Hasni, Skipper Omanais de Team Renaissance qui se prépare pour sa 7e participation à l’événement.
« Nous étions à un point du podium l’an dernier, et nous nous sommes entrainés très dur, j’espère donc que nous pourrons monter d’une marche en 2017 ! »


A lire aussi :

Le nautisme, une tradition ancestrale à Dubaï
Dubaï va construire la plus grande marina du Moyen-Orient

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction