Coupe de l'America - Oracle mène la danse

Mercredi 31 mai 2017 à 11h40

Defender de cette 35e Coupe de l'America, Oracle Team USA caracole en tête du classement avec une nouvelle victoire mardi aux Bermudes lors du 2e tour des qualifications alors qu'il n'a pas d'enjeu décisif.


Les hommes emmenés par Jimmy Spithill ne cessent d'être performants depuis 4 jours. Dans la baie de Great Sound, ils ont enlevé leur 5e succès - pour 1 seule défaite -, contre la surprenante équipe française, la plus petite en termes de budget (3 fois moins que les autres syndicats). "Ils sont les tombeurs des favoris, nous n'allons pas les prendre à la légère", avait prévenu Spithill avant le duel.

Bien avant la ligne de départ, les Américains ont fait comprendre aux Frenchies qu'ils ne se laisseraient pas prendre. Sur leur catamaran à foils peint en noir, les détenteurs de la Coupe, venus se frotter à leurs rivaux pendant les deux premiers tours des qualifications, ont contrôlé les Français dans la zone de pré-départ. Groupama Team France, emmené par Franck Cammas, a pris un mauvais départ, avec 15 secondes de retard, puis une pénalité qui l'a obligé à ralentir pour être sorti de la limite du parcours. Au final, Oracle a devancé le beau bateau blanc français de 1 min 56 sec, malgré un problème dans la voile, "soigné" durant la régate selon le mot du tacticien Tom Slingsby. "On a eu un souci dans la voile. Ça arrive et Kyle (Langford, le régleur d'aile) a fait du bon boulot. Il a placé une bande dessus et on a pu continuer la course sans inquiétude", a raconté Spithill.

Juste derrière Oracle au classement général pointent les Néo-Zélandais de Emirates Team New Zealand, qui ont fait la bonne opération du jour. En ouverture de ce deuxième tour, ils ont affronté les Suédois de Artemis Racing dans un remake de leur duel de lundi.

Artemis avait une grosse pression sur les épaules. Battus la veille sur une pénalité qu'ils ont estimée injustifiée contre les Néo-Zélandais, les Scandinaves avaient à coeur et un devoir de s'imposer face aux Kiwis. Parti en tête Team New Zealand a vite été dépassé par Artemis mais un passage croisé entre les deux rivaux à la bouée 5 a donné l'avantage aux Kiwis qui ont franchi la ligne d'arrivée avec 1 min 31 d'avance. "On s'est bien battus pour revenir. On est vraiment tous heureux d'accrocher une nouvelle victoire. On est tous emballés par les améliorations de notre bateau', s'est réjoui le barreur Peter Burling.

Team New Zealand a engrangé sa 5e victoire pour 1 seule défaite.

Artemis, qui avait fait forte impression lors des entraînements ces dernières semaines, enchaîne les revers (5 défaites pour 2 victoires). Après avoir été battus par les Kiwis mardi, les Suédois ont été défaits par les Britanniques. Le malheur de l'un fait le bonheur de l'autre, le bateau anglais Land Rover BAR a mis fin à une série de 4 défaites consécutives. L'un des bateaux les plus chers de la flotte présente aux Bermudes s'est remis dans la course.

Samedi, l'un des 5 challengers sera éliminé.

 

A lire aussi :

Toutes voiles dehors, yoles et sinagots ont défilé avec majesté dans le golfe du Morbihan

Grand Prix de l’Ecole Navale : 12 vainqueurs, 6 Champions de France

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction