Le Class40 Oman Sail engagé sur la Rolex Fastnet Race

Vendredi 4 août 2017 à 14h38

Alors que le Diam 24 Oman Sail vient de rejoindre Lorient après un Tour de France à la Voile intense, c’est au tour du monocoque de 40 pieds de prendre le large. Le team Oman Sail vient en effet de rejoindre l’île de Wight, dans le sud de l’Angleterre pour prendre le départ – dimanche - de la Rolex Fastnet Race, l’une des épreuves les plus connues dans le monde de la course au large.


Le parcours de 650 milles est clair puisqu’il s’agit de quitter l’île de Wight vers l’ouest pour aller enrouler le rocher du Fastnet, dans le sud de l’Irlande, avant de revenir à Plymouth pour une arrivée qui sera jugée – pour les 40 pieds – en milieu de semaine prochaine.

Pour le Team Oman Sail, l’épreuve est capitale puisque c’est la deuxième et dernière confrontation avant le départ de la Transat Jacques Vabre, en novembre. Malgré une avarie de bout dehors, Sidney Gavignet et Fahad Al Hasni avaient pris la septième place de Les Sables – Horta – Les Sables début juillet et leur ambition est grande sur le « Fastnet ». Le skipper connait l’endroit comme sa poche et Fahad a lui aussi déjà enroulé le rocher mythique plusieurs fois dans sa carrière. Pour cette édition, ils seront accompagnés par Sami Al Skukaili, la nouvelle pépite omanaise. Recruté il y a trois ans, cet ancien bodybuilder a déjà révélé un fort potentiel de coureur au large et toutes les occasions sont prises pour lui faire engranger encore plus d’expérience.

L’équipage est complété par l’Espagnol Alex Pella, souvent croisé à bord des bateaux Oman Sail et qui a fait partie de l’équipage vainqueur du EFG - Sailing Arabia Tour en 2015. « Alex a gagné la dernière Route du Rhum en 40 pieds » précise Sidney, très heureux d’avoir un tel spécialiste à ses côtés. L’expertise de Pella peut s’avérer décisive pour optimiser le bateau mais aussi pour sélectionner les voiles qui seront embarquées lors de la Transat Jacques Vabre.

« Il y a beaucoup de défis sur le Fastnet, c’est donc un superbe test pour les bateaux et les équipages » explique Fahad. « Sidney et moi avons accumulé beaucoup de milles et nous continuons de progresser et d’apprendre des choses. Avoir autant de class 40 autour de nous va nous rendre encore meilleurs. »

Selon les derniers routages, ce Fastnet va débuter au près et c’est justement l’allure que Sidney et Fahad veulent mieux connaitre. Ils s’élanceront dimanche, à 11h10.

Interview de Sidney Gavignet :

« J’ai réalisé un routage hier. C’est du près pour monter jusqu’au Fastnet et du portant pour revenir. Ça sera dans du vent pas très fort. C’est intéressant car il y a beaucoup de près et ça va nous permettre de nous comparer aux autres. L’objectif de cette course est de valider notre jeu de voile avant la Transat Jacques Vabre.

Nous voulons aussi continuer à naviguer avec Fahad et donner des heures de mer à Sami. Pour lui, ça sera la première course en équipage réduit. C’est important de le faire naviguer le plus possible. Il sera intégré aux entraînements jusqu’au départ de la Transat Jacques Vabre. Alex (Pella) est également avec nous. C’est un des piliers du projet et il a gagné la Route du Rhum en Class40. On va donc bénéficier de son expérience pour optimiser le bateau.

Le Fastnet est une classique. Je ne saurais même pas dire combien de fois j’ai passé ce rocher. Certaines années, nous y sommes allés jusqu’à cinq fois avec le MOD. »

 

A lire aussi :

Grand Pavois de la Rochelle : rendez-vous avec des marins d'exception !

Un yacht de 70m dans le Golfe du Morbihan suscite la curiosité


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction