Première victoire japonaise sur le GC32 Racing Tour

Lundi 7 août 2017 à 11h32

Naofumi Kamei et son équipe de Mamma Aiuto! ont réussi à défendre leur position de leader du classement général sur la Copa del Rey qui se disputait cette semaine à Palma de Majorque : ils remportent ainsi la victoire pour la troisième étape du GC32 Racing Tour sur la 36e Copa del Rey MAPFRE. C'est la première fois que l'équipe japonaise remporte un événement du GC32 Racing Tour depuis qu'ils ont rejoint le circuit l'année dernière.


Malgré une prévision météo assez incertaine, les conditions ont été presque parfaites dans la baie de Palma avec un plan d'eau plat, et des vents qui ont parfois atteint les 15 noeuds (le plus fort des quatre jours de compétition), ce qui a donné aux dix catamarans volants de bonnes conditions pour voler sur leurs foils, et aux équipes une bonne dose d'adrénaline.

Naofumi Kamei était ravi, alors qu'un mélange de champagne, de bière et d'eau déferlait sur le pont tandis que son GC32 bleu s'amarrait au ponton près du Real Club Nautico de Palma. Leur tacticien (originaire de Palma), Manu Weiller, a déclaré : « Cela s'est très bien passé aujourd'hui : c'est notre première victoire sur le Tour. C'est notre troisième Copa del Rey, et nous avions déjà gagné ici il y a deux ans avec le même équipage à bord d'un TP52. »

Argo, l'équipe de Jason Carroll, a été affectée par un OCS lors de la première course du jour, où ils terminent derniers, mais le vainqueur de la GC32 Villasimius Cup a tout de même réussi à conserver la deuxième place au classement général. La meilleure performance de la journée revient à Realteam, et son skipper Jêrome Clerc, vainqueurs de la deuxième course d'aujourd'hui. L'équipe suisse a fini à égalité de points, mais remporte le match pour la troisième place face à Malizia - Yacht Club de Monaco , mené par Pierre Casiraghi.

Au-delà de Naofumi Kamei et Manu Weiller, l'équipage de Mamma Aiuto! est très international, et compte dans ses rangs le marin très expérimenté en GC32 Diego Stefani (Uruguay), le Suédois Jakob Gustaffson et le jeune marin japonais spécialiste des catamarans Federico Sampei, récemment membre de l'équipe japonaise pour la Red Bull Youth America's Cup.

Federico Sampei est content de cette victoire : « C'est génial. Cela fait un an et demi que je navigue sur ce bateau. Je suis très reconnaissant envers notre propriétaire Kamei-san, et envers les autres équipiers aussi, parce qu'ils m'ont vraiment appris à naviguer à bord du GC32. Ils m'ont amené au niveau où je suis aujourd'hui. »

La victoire a cependant failli leur échapper. Comme l'explique Manu Weiller : « Nous avons eu un problème sur l'un des départs lorsque Zoulou nous ait rentré dedans, nous faisant un gros trou dans la poupe à une minute du départ. Nous n'avions que cinq minutes pour faire des réparations. C'est passé, mais s'ils avaient touché le safran, cela nous aurait empêchés de courir. »

Zoulou a reçu une pénalité de trois points pour cet incident, mais s'est consolé avec la victoire sur le ANONIMO Speed Challenge et la montre Anonimo Nautilo qu'ils ont remporté à cette occasion. Le skipper français Erik Maris était ravi de sa nouvelle parure au poignet, et d'être de retour sur le GC32 Racing Tour pour la première fois depuis Key West au printemps 2015. « Je n'avais pas navigué depuis plus de deux ans et c'est complètement différent maintenant. Avant, il n'y avait que quatre bateaux dans la flotte, et la façon de naviguer avec les GC32 n'était juste pas la même. Depuis, le niveau a monté de manière incroyable et la flotte est beaucoup mieux. »

Erik Maris a félicité son équipage : « Nous avons eu besoin de rassembler le groupe. Le bateau est bon et l'équipe est un groupe talentueux, et j'ai essayé de ne pas les ralentir autant que possible. Nous nous sommes améliorés au cours des quatre jours de course. Nous avons même gagné une course hier. Nous allons essayer de progresser pour la prochaine étape. » Zoulou sera en compétition pour les deux derniers événements de la saison 2017 à Calvi, en Corse, et à Marseille.

La compétition à Palma a vu deux autres gagnants pour qui c'était la première fois aujourd'hui, avec le Team ENGIE de Sébastien Rogues qui a remporté la première manche du jour, tandis que Movistar, skippé par le héros de la voile espagnole Iker Martinez, qui a pris la victoire lors de la dernière course. Huit des dix GC32 ont remporté des manches tout au long de la 36e Copa del Rey MAPFRE, ce qui indique à quel point la compétition est serrée. L'équipe Argo de Jason Carroll a été déçue du fait d'un OCS lors la première course du jour, sur laquelle ils terminent derniers. La meilleure performance du jour revient à Realteam et son skipper Jêrome Clerc, vainqueur de la deuxième course.

 

A lire aussi :

Tour de Bretagne à la voile, plateau double et double palmarès

Les Voiles de Saint-Tropez entrent au musée de la Citadelle


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction