53e SNIM : les cinq anneaux de l'olympisme flottent sur les pontons...

Dimanche 1 avril 2018 à 11h27


Pierik Jeannoutot

Cette 53e édition de la Semaine Nautique Internationale de Méditerranée a une saveur toute particulière. Les cinq anneaux de l’olympisme flottent allègrement sur les pontons de la Nautique. Les concurrents, eux, ont l’esprit à la SNIM, l’organisation aussi, mais avec une pression particulière. “A nous de montrer que notre équipe de 80 bénévoles possède un véritable savoir-faire en matière d’organisation d’événement nautique de haut niveau“, déclarait Pierre Sathal, le Président de la SNM, qui accueille 125 bateaux, des marins chevronnés comme Marc Pajot, Marc Thiercelin, Bertrand de Broc, Kito de Pavant, le tout jeune papa olympique Julien d’Ortoli, des amateurs, des marins bretons, méditerranéens, russes, anglais, italiens, belges…

Si les grands de l’IRC (0 et 1), se retrouvent sur un parcours de 55 miles, avec une bouée aux Embiez, l’autre partie de la flotte IRC (2 et 3), doit se coltiner 41 miles avec une bouée à  l’Ile Verte. Enfin, les duos et les solos avec 22 miles nautiques et un contournement à Riou étrennent leur 1e SNIM sur ce côtier.

Classements généraux avant jury

IRC4 – 3 courses disputées, 3 courses retenues

1/ Philippe Mazoyer (Rostanbar 2) – 6 pts

2/ Michel Pelegrin (Ar Wech All) – 9 pts 

3/ François Alicot (Le Grand Large) – 13 pts

Grand Surprise – 2 courses disputées, 2 courses retenues

1/ Julien d’Ortoli (Numeri Compta) – 2 pts

2/ Pierre Feyzeau (Ass SP Airbus Hiloco) – 6 pts

3/ Loïc Fournier-Foch (Team Winds VX Farceur) – 9 pts

A lire aussi :

Un nouveau Long Island 85' pour une croisière autour du monde

Antoine Albeau, 24 fois champion du monde de windsurf, rentre au capital du Cargo


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction