Voiles de Saint-Barth : des belles conditions pour le Richard Mille Record Trophy

Jeudi 12 avril 2018 à 11h25


Christophe Jouany

Ce mercredi, troisième jour de compétition de la 9e édition des Voiles de Saint-Barth Richard Mille, les Maxi puis les Multicoques avaient rendez-vous pour le Richard Mille Record Trophy avec un objectif : réaliser le meilleur chrono possible sur un parcours de 49 milles entre les îles de Saint-Barth et Saint-Martin.

Propulsés par un flux d’est soufflant entre 18 et 20 nœuds - jusqu’à 25-27 nœuds sous les grains -, ils ont avalé la distance à vitesse grand V, établissant ainsi de jolis temps de référence : 3 heures 01 minute et 58 secondes pour Rambler 88, le plan Juan Kouyoumdjian de George David chez les monocoques, et à peine 26 minutes de plus pour La French Tech Rennes St-Malo, le Multi50 du Cancalais Gilles Lamiré.

De leur côté, les CSA 1, 2 et 3 ont enchaîné deux courses de douze milles sur le côté ouest de l’île, profitant, eux aussi, de très belles conditions pour régater… Et éprouver un maximum de plaisir en mer !

 

A lire aussi :

Plastic Ocean : campagne Sea Shepherd contre la pollution des océans

La Race for Water Odyssée célèbre ses 1 an !


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction