Gros succès pour la deuxième édition de LA DRHEAM CUP - Destination Cotentin

Samedi 2 juin 2018 à 14h28


Thierry Martinez

Pour sa deuxième édition, LA DRHEAM CUP - Destination Cotentin (19-29 juillet) a franchi un pas de géant, puisque 72 bateaux sont inscrits, soit presque le double de la première, courue en août 2016.  Ce succès et la taille des bateaux inscrits - nombreux sont ceux qui dépassent les 15 mètres (Multi50, IMOCA, Monocoques et Multicoques Rhum, grands monocoques…) - ont contraint les organisateurs à clore la liste d’inscriptions et à ouvrir une liste d’attente. « Pour des raisons de capacités portuaires, qui plus est au mois de juillet, nous devons limiter le nombre d’inscrits. Nous verrons dans les prochaines semaines s’il y a possibilité d’accueillir plus de bateaux, comme cela a été le cas pour la Route du Rhum-Destination Guadeloupe », explique Jacques Civilise.

Une Route du Rhum-Destination Guadeloupe pour laquelle LA DRHEAM CUP - Destination Cotentin est course qualificative sur le parcours de 736 milles entre La Trinité-sur-Mer et Cherbourg-en-Cotentin, ce qui explique en partie le succès de cette deuxième édition. Mais pas uniquement, certains marins, déjà qualifiés, appréciant le format et le parcours de la course. Dans les autres classes de bateaux qui participeront à la Route du Rhum, LA DRHEAM CUP - Destination Cotentin servira aussi de répétition générale. Ils seront ainsi 27 en Class40 (50 sur le Rhum), 9 en Classe Rhum (Monocoques et Multicoques) et 12 en IMOCA, soit quasiment la moitié du plateau de la transat, les derniers inscrits étant Damien Seguin (Groupe Apicil), Isabelle Joshcke (Monin), et Yann Eliès (Ucar).

A côté des professionnels du large, les amateurs seront également en nombre avec treize équipages en IRC, IRC Double et Osiris, et quelques bateaux de légende, comme Le Cigare Rouge (Jean-Marie Patier), quatre Vendée Globe à son actif, Acapella-Soreal-Proludic (Charlie Capelle), Kriter V Scomore Queguiner (Bob Escoffier) et Kriter VIII (rebaptisé Cap au Cap Location, Wilfrid Clerton), tandis qu’un yacht classique se lancera sur le parcours de 428 milles, Haliotis de Kervilor (Patrick Perrin), bateau construit en 1971 à Gosport (Grande-Bretagne) et livré un an plus tard à… La Trinité-sur-Mer.

A lire aussi :

Roland Garros 2018 : visite à bord du yacht de Nadal

Nouveau souffle pour la 14e édition des Voiles du Vieux-Port du 15 au 17 juin


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction