Duo Cat Amania 2018: une étape houleuse, toujours dominée par Philippe Girardin et Gwénaël Thomas

Vendredi 22 juin 2018 à 11h32


Sylvain Huet

Le cinquième jour de la Duo Cat-Amania 2018 n'aura pas été de tout repos pour les coureurs et l'organisation: plus de 8 heures de course pour rallier le port du Crouesty depuis l'île de Noirmoutier. Les 55 milles ont été parcourus dans une grosse houle et du vent jusqu'à 20 nœuds en rafale, de quoi corser un peu le jeu et ravir les 80 marins aguerris. Philippe Girardin et Gwénaël Thomas (Hey Jude) continuent leur promenade de santé et remportent une nouvelle fois l'étape du jour. Ils confirment leur place de premiers au général provisoire avec une large avance sur Alexandre Ozon et Philippe Gaudru (Sail Cloud). Ces derniers prennent la troisième place du jour et la deuxième du provisoire où ils sont talonnés par Yves Chuberre et Philippe Baetz (Musix). A noter la belle performance de Louis Lagadec et Olivier Burgaud sur LS Resa, ils terminent l'étape du jour en deuxième position sur leur JPK 10.80. Demain, les coureurs prendront le départ de la dernière étape pour rallier leur point de départ, la Trinité-sur-Mer. Cette dernière journée sera tendue, le podium n'étant acquis que pour le J 120 de Philippe Girardin qui a d'ores et déjà 18 points d'avance sur ses concurrents directs. Après l'assemblé générale des coureurs qui se tiendra dans les locaux du YCCA, le départ sera donné à 11h30 pour une vingtaine de milles dans 15 nœuds établis prévus.

A lire aussi :

Duo Max : 31 bateaux en lice pour le départ de Marseille samedi à 15h

Golden Globe Race : Joshua et Suhaili réunis pour la première fois


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction