Jérémie Beyou, à bord de Charal, est reparti en course cet après-midi

Lundi 12 novembre 2018 à 14h18


Jean-Marie Liot

Alors que les premiers Ultimes sont arrivés en Guadeloupe, de l'autre côté de l'Atlantique, à Lorient, Jérémie Beyou a quitté les pontons à 13h30 ce lundi pour poursuivre sa course et rejoindre Pointe-à-Pitre.

Après quelques jours de réparation à Lorient suite à une avarie de barre subie lundi 5 novembre, et à des conditions météo musclées, Jérémie Beyou bénéficie d'une fenêtre météo qui lui permet de revenir en course.

Un deuxième départ attendu avec impatience par Jérémie Beyou qui ne cache pas une forte envie de naviguer pour gagner en expérience sur son foiler dernière génération, comme il le raconte :

« Un second départ n'est jamais simple mais il est indispensable pour moi et le bateau de poursuivre l'aventure. Une nouvelle course dans la course essentielle pour nous deux pour que nous ayons le temps de nous apprivoiser. Fiabiliser Charal est notre objectif premier. C'est important d'aller jusqu'au bout, pour le bateau et toutes les équipes qui s'investissent et travaillent sur le projet. Rendez-vous en Guadeloupe pour un moment Vivons Fort !»

A lire aussi :

« C'est une période excitante pour la classe IMOCA »

Un final incroyable et une victoire historique pour Joyon


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction