Méditerranée : hausse des décès de plaisanciers

Mardi 16 octobre 2012 à 14h58


Le nombre de décès de plaisanciers en Méditerranée consécutifs au chavirement de leur embarcation a sensiblement augmenté en 2012, a indiqué lundi le directeur du Cross-Med, Eric Lefèvre, évoquant une mortalité "due à l'absence de port de gilet de sauvetage".


"Les gens ne portent pas leur gilet de sauvetage", a déploré le directeur du Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage de la Méditerranée (Cross-Med), lors de la présentation du bilan de la campagne estivale de secours.


"C'est un phénomène que l'on observait sur l'Atlantique et qui (sur la façade méditerranéenne, ndlr) est en augmentation depuis quelques années. On est passé de 5 décès de plaisanciers (sans gilet lors d'un chavirement) à 8 en 2012", a précisé M. Lefèvre.


Au total, 11 plaisanciers ont trouvé la mort dans des accidents, tandis que 8 plongeurs sont décédés (4 en bouteille, 5 chasseurs sous-marins apnéistes et 1 pêcheur de corail professionnel).


Le Cross-Med note que "la baignade demeure la principale cause d'accidents mortels en mer sur la façade méditerranéenne avec au moins une quarantaine de décès", soit un chiffre stable par rapport aux années précédentes, selon M. Lefèvre.


 



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction