Violente tempête dans le nord de l'Espagne

Samedi 20 octobre 2012 à 08h56

Mots clés : , , ,


Une femme de 37 ans, de nationalité polonaise, a été tuée et un jeune Français est porté disparu dans une violente tempête qui a balayé vendredi le nord de l'Espagne, soulevant une mer forte en Catalogne et causant des inondations dans les régions d'Aragon et de Navarre.

 

Le corps de la femme, emportée par un paquet de mer, a été retrouvé à Blanes, une localité côtière de Catalogne, tandis que les recherches se poursuivaient vendredi pour retrouver le Français disparu, a précisé un porte-parole de la protection civile.

 

Le jeune homme, disparu depuis jeudi dans la région de Roses, dans le nord de la Catalogne, "était parti pêcher dans une zone rocheuse et n'a pas réapparu", a indiqué la protection civile.

"Ce matin nous avons retrouvé sa canne à pêche dans une zone rocheuse et nous avons activé les recherches sur terre et mer, avec des hélicoptères et des véhicules spéciaux", a précisé le porte-parole.

 

A Blanes, "les secours ont découvert le corps d'une femme qui a pu être identifiée grâce à ses vêtements et ses bijoux", a-t-il ajouté, précisant que la femme avait été "emportée par une vague alors qu'elle marchait sur la plage".

 

La protection civile de Catalogne a activé vendredi son plan d'alerte dans la région, en raison d'un avis de tempête en cours jusqu'à dimanche, avec de fortes pluies, des vents violents et des vagues dépassant les 2,5 mètres de haut.

 

De puissantes vagues s'écrasant contre la côte catalane, les autorités recommandaient de "ne pas accéder aux jetées ni aux promenades en bord de mer et aux plages" frappées par les flots. Dans le port même de Barcelone, des paquets de mer s'abattaient par-dessus une jetée.

 

La tempête faisait rage également en Aragon, région voisine du nord de l'Espagne, où elle a provoqué vendredi matin de graves inondations dans la province de Saragosse.

 

Dans la matinée, elle avait balayé Sadaba, à une centaine de kilomètres au nord-est de Saragosse.

Gonflée par les fortes précipitations, la rivière est sortie de son lit, se répandant en torrents de boue qui ont déferlé dans les rues.

La violence des flots a détruit une école, dont les élèves ont pu être évacués à temps, abattant plusieurs murs et jonchant le sol de bureaux et matelas.

Deux ponts se sont effondrés, plusieurs routes ont dû être fermées et des maisons ont été endommagées.

"La situation à Sadaba est sous contrôle", ont toutefois indiqué les autorités de la province dans un communiqué en début d'après-midi.

 

"La tempête se déplace vers l'est et en ce moment, avec de fortes pluies de jusqu'à 15 litres en 15 minutes", poursuivaient-elles.

 

En Navarre aussi, à l'est de l'Aragon, la pluie s'est abattue avec une force rare vendredi matin, avec 130 litres par mètres carrés en cinq heures.

 

"Ces précipitations ont provoqué des inondations", a expliqué une porte-parole des services de secours de la région.

La situation s'était améliorée en fin d'après-midi mais "l'alerte rouge est maintenue pour les risques de précipitations importantes", a-t-elle ajouté.

 

Deux personnes surprises par une crue dans leur voiture ont "dû être secourus en hélicoptère", a-t-elle précisé, se réjouissant toutefois de ne pas dénombrer de victimes.

Fin septembre, un déluge avait fait dix morts dans le sud de l'Espagne, semant la dévastation en Andalousie et dans la région de Murcie, avant de se déplacer vers le nord-est, le long du littoral méditerranéen.


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction