Ghana : l'équipage du Libertad rapatrié à Buenos Aires

Mardi 23 octobre 2012 à 08h33


La majeure partie de l'équipage du navire-école Libertad, retenu depuis le 2 octobre au Ghana à la demande d'un fonds spéculatif, sera de retour à Buenos Aires mercredi, a annoncé lundi le gouvernement argentin.


"Les marins arriveront à l'aéroport de Buenos Aires mercredi à 20H00 (23H00 GMT) par un vol de la compagnie Air France spécialement affrété pour assurer cette évacuation", a annoncé un communiqué du ministère des Affaires étrangères publié à Buenos Aires.


Un total de 281 membres d'équipage, dont tous les étrangers embarqués sur la frégate (15 Chiliens, huit Uruguayens et des ressortissants brésilien, paraguayen, équatorien, sud-africain et vénézuélien), seront rapatriés et 44 autres resteront à bord pour assurer la maintenance du navire tant qu'il sera retenu, a précisé le texte.


Le navire est retenu depuis le 2 octobre au port de Tema au Ghana, à la demande du fonds spéculatif NML, basé aux îles Caïmans, qui réclame à Buenos Aires une dette de plus de 370 millions de dollars (283 millions d'euros).


Lundi, le ministre argentin des Affaires étrangères, Hector Timerman, a rencontré à New York le président en exercice du Conseil de sécurité de l'ONU pour tenter d'obtenir la libération du navire-école mais ce dernier a estimé que le Conseil n'était pas habilité à traiter ce dossier.
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction