Cette semaine : un ouragan méditerranéen

Samedi 10 novembre 2012 à 13h58

Une très forte dépression va se creuser en mer d'Alboran dès ce lundi, entraînant une situation de tempête pendant plusieurs jours sur le bassin méditerranéen occidental. De violentes intempéries sont à redouter sur les pays riverains.


Une situation à haut risque

La saison automnale est propice au creusement de fortes dépressions en Méditerranée, mais celle qui est attendue en ce début de semaine s'annonce particulièrement virulente. La tempête et les pluies diluviennes risquent de causer des dégâts de l'Espagne au Maghreb.

Cette situation s'explique par une descente d'air froid issu de l'Atlantique nord, plongeant directement vers la péninsule ibérique et le Maroc. C'est d'ailleurs ce régime instable que croisent temporairement les concurrents du Vendée Globe sur le proche Atlantique.

Cette poche d'air froid s'isole dès ce lundi en mer d'Alboran, provoquant de violents orages sur le sud de l'Espagne (Costa Del Sol, Malaga) ainsi que sur les côtes marocaines, en face.

La dépression ainsi formée conservera son dynamisme en faisant remonter de l'air très chaud plus à l'est, sur la Tunisie et la Libye : un enroulement cyclonique se formera au-dessus de l'Algérie et de la Tunisie mardi et mercredi, où l'on s'attend déjà à des intempéries.

La zone d'influence de la dépression concernera l'ensemble du bassin méditerranéen occidental, avec une situation de tempête de la mer d'Alboran aux zones marines allant de Palos à Cabrera et Alger. Le sud de la Sardaigne, Mallte et la Sicile seront touchés par du force 8 à 8, et l'extension du Grand Frais remontera de la Corse aux Baléares. Il s'agira d'un flux oscillant entre le sud-est et le nord-est à mesure du décalage de la dépression.

Des creux de 8 mètres

Une très forte houle va se lever sur l'ensemble du bassin, avec une mer devenant grosse (houle de 5 à 6 m au sud des Baléares et sur la Costa Blanca), notamment mardi et mercredi au large du Maghreb (des creux de plus de 8 mètres sont possibles). Parallèlement, le flux de sud-est va lever une houle de 3 à 4 m du coté tunisien jusqu'à Malte, au sud de la Sicile et de la Sardaigne.

Beaucoup plus au nord, une houle de 2 m pourrait remonter la mer Tyrrhénienne jusqu'en Corse mardi.

Un risque de " Médicane "?

Ce terme est un néologisme issu de "Méditerranée" et de "Hurricane" (ouragan, en anglais), désignant la formation épisodique d'ouragans sub-tropicaux qui se forment parfois sur les eaux chaudes de la Méditerranée. Le dernier en date était la dépression Wolf le 9 novembre 2011, dont les vents à 160 km/h avait provoqué un "coup de mer " dévastateur sur la Côte d'Azur. En 2005, le navire de croisière " Grand Voyager " de 800 passagers s'est trouvé en difficulté (nombreux blessés) entre les Baléares et la Sardaigne, avec des vents de force 11 et des creux de 9 à 14 mètres. Vues du satellites, ces tempêtes présentent la structure caractéristique des ouragans, avec un oeil en leur centre. Elles sont constituées d'air chaud, ce qui les apparente aux ouragans.

En revanche, l'actuelle dépression ne s'apparente pas à un " Médicane " en raison de son alimentation en air froid : il s'agit de ce que les météorologues appellent une " goutte froide " : de l'air froid en altitude qui descend très bas en altitude. Ce phénomène pourra provoquer ainsi des chutes de neige abondantes sur les montagnes algériennes, même au coeur du désert.

Cette dépression devrait être baptisée Denise.


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction