Météo du Vendée Globe : Mardi 13 Novembre

Mardi 13 novembre 2012 à 11h25

Mots clés : ,


La dorsale et ses calmes est arrivée comme prévue, les skippers devront la traverser tôt ou tard.


Vincent Riou s’y est attaqué le premier. Il investit dans l’ouest et sa progression est évidemment lente. Son pari est de la traverser à une latitude où elle est relativement peu large. De l’autre côté, il retrouvera du vent de SSW qui montera rapidement à 15/20 nœuds en soirée. Il devra rester bâbord amure jusqu’au moment de croiser le front en milieu de nuit. Là les vents d’ouest lui permettront de virer et de faire route vers le SSW. Ce sera alors le moment du « retour sur investissement ».

 

François Gabart a choisi de repousser le moment de l’affrontement avec cette dorsale. Sur sa latitude plus sud, la dorsale traîne un peu dans l’ouest mais elle progresse quand même. Le moment le plus difficile pour lui devrait être dans la soirée. Son pari : le front qui apporte l’air neuf de l’autre côté de la zone de calme arrivera suffisamment tôt pour le sortir de là. Il devrait passer moins de temps dans cette dorsale, moins de temps aussi dans le vent de SSW obligeant le cap à l’ouest que Vincent Riou.


Mercredi la flotte sera dans le flux de NW fort et déboulera tribord amure, cap au SSW à 17 nœuds de moyenne. Jeudi, poursuite du tribord amure dans un vent faiblissant lentement et tournant N. L’objectif de la journée sera de viser la meilleure position pour empanner en bordure de l’anticyclone qui se reconstituera après le passage perturbé de mercredi. Ce n’est que vendredi qu’il y aura un peu de NE dans la direction du vent, permettant un bâbord amure dans l’alizé, dans le lointain (400MN) SW des Canaries.
 

 

LIRE AUSSI :

Pronostics Vendée Globe : Mardi 13 novembre


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction