Maroc/naufrage: un français toujours disparu

Jeudi 15 novembre 2012 à 11h49


Il n'y a plus d'espoir de retrouver vivante la cinquième victime française du naufrage d'un voilier survenu mardi au large des côtes septentrionales du Maroc, a-t-on indiqué de source diplomatique française.


Les recherches ont repris mercredi dans la région de Saïdia, ville frontalière de l'Algérie, mais elles n'ont pas abouti. Après la découverte des trois embarcations qui se trouvaient à bord du catamaran, il "n'existe plus d'espoir" de retrouver la victime disparue vivante, selon cette source.


Parti mi-octobre de Marseille (sud de la France) pour un périple de neuf mois jusqu'aux Caraïbes via le Brésil, ce voilier a fait naufrage mardi matin au large de Saïdia, vraisemblablement en raison des très mauvaises conditions météorologiques dans la région.


Quatre corps ont été retrouvés le jour même. Les recherches pour retrouver la cinquième personne avaient été interrompues avec la nuit. Les victimes sont toutes de nationalité française.


Les familles ont été prévenues et le consulat de Fès (centre) est en contact avec les autorités marocaines pour assurer le rapatriement des corps, selon la même source diplomatique.


D'après le programme du périple présenté sur une page internet, l'équipage de ce catamaran de 13 m de long et 7 m de large était originaire de différentes régions de France (Alpes-Maritimes, Ardèche, Jura). Le skippeur était expérimenté, a précisé la source diplomatique française.
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction