Ouvrir le Belem au plus grand nombre

Lundi 19 novembre 2012 à 07h57

Mots clés :

Nouvelle déléguée générale de la Fondation Belem, Christelle de Larauze va s’attacher à diversifier les ressources afin d’assurer l’avenir du Trois-mâts Belem et lui permettre de continuer à naviguer.


Quelle est votre feuille de route ?

« Ma mission première, la plus cruciale, est de faire en sorte que le Belem continue à naviguer et, pour cela, de diversifier les ressources de la Fondation Belem pour lui donner davantage d’autonomie alors qu’actuellement ses principales mécènes sont les Caisses d’Epargne. Pour cela, nous ouvrons plusieurs chantiers, explique Christelle de Larauze. La création du Club des Amis du Belem, constitue notre première démarche (...) Grâce aux donateurs individuels, la Fondation devrait pouvoir bénéficier d’un volant de ressources autonomes. Parallèlement, nous ouvrons le chantier du mécénat afin d’associer des entreprises à des projets liés directement à leurs activités ou faisant du sens avec les valeurs qu’elles véhiculent. Les plus dynamiques sont celles de la région nantaises, regroupées au sein du Cercle Nantes Entreprises Belem.

 

L’avenir du Belem dépend aussi de sa notoriété comme symbole d’un patrimoine, de valeurs…

Ma mission consiste également à ouvrir le Belem au plus grand nombre et à assurer son rayonnement. Cette ouverture doit se faire notamment en direction de la jeunesse : le Belem est un remarquable passeur de valeurs comme la solidarité, le sens de la discipline et du travail en équipe, le courage (...) . Il devient un véritable lieu d’apprentissage de la vie dans ce qu’elle a de plus positif. Le rayonnement du Belem est également lié à sa vocation de représentant du patrimoine maritime français partout où il jette l’ancre.


Construit et lancé à Nantes en 1896, le Trois-mâts Belem a connu plusieurs vies : navire de commerce français, puis yacht de plaisance britannique, enfin navire-école. Le Belem a été racheté par les Caisses d’Epargne en 1979, puis confié en 1980 à la Fondation Belem, créée pour assurer sa conservation dans le patrimoine maritime de la France et son exploitation comme navire-école ouvert à tous. Le rachat et le retour en France du Belem fut la première action de mécénat d’ampleur nationale des Caisses d’Epargne.
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction